La brigade de lutte contre les incendies de forêt de Shigatsé : voici comment nous célébrons le Nouvel An tibétain

Publié le 2020-02-27 à 20:35  |  China Tibet Online

Le temps passe vite, de nouveaux camarades a rejoint la brigade de lutte contre les incendies de forêt de Shigatsé dans la Région autonome du Tibet depuis déjà plus de six mois. Le 24 février est le jour du Nouvel An tibétain, pour l'année du rat de fer. Les membres de la brigade ne peuvent pas retrouver leur famille à cause de la responsabilité qui leur incombe. 

Les pompiers célébrant le Nouvel An avec leur famille via leur téléphone portable 

Après l'arrivée de février, en raison du climat, les districts de Gyirong et Nyalam à Shigatsé, le niveau de danger d'incendie ne cesse d'augmenter, et pour faire en sorte que le peuple puisse vivre une nouvelle année paisible et heureuse, les pompiers de Gyirong et Nyalam de la ville de Shigatsé sont restés à leurs postes. 

Les pompiers en patrouille dans la forêt 

Des pompiers faisant des travaux dans leur garnison 

Après le petit déjeuner, le commandant de la garnison a mis ses vêtements de protection, dont 20 kg d'équipement, afin de s'élancer dans sa patrouille quotidienne des montagnes environnantes de 20 kilomètres.  

À 18 h, il a enfin un peu du temps libre à la caserne. Le commandant de la garnison a rapidement voulu célébrer le Nouvel An avec sa famille. Bien que le dîner de la fête n'était pas très complet, l'ambiance était toutefois chaleureuse. 

Le dîner du groupe au sein de la caserne. 

Six mois après son arrivée, les nouveaux camarades ne cessent de croître : ils apprennent à assumer leur poste et à tenir ferme. D'adolescents ignorants, ils sont devenus des guerriers d'acier qui peuvent protéger les gens du vent et de la pluie. 

Des pompiers en patrouille. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)