Comté de Danba, province du Sichuan : des "échelles d'espoir" entre les montagnes et les vallées

Publié le 2020-02-14 à 16:03  |  China Tibet Online

Le comté de Danba est célèbre pour être "le plus beau village de Chine". Les villages tibétains de Jiarong tels que Jiaju et Zhonglu sont des destinations touristiques populaires. Ces dernières années, le comté a beaucoup investi dans l'amélioration de la route de 40 kilomètres de Jiaju, a élargi la route du village Zhonglu de 3 mètres à 6,5 mètres, et a asphalté 5,2 kilomètres de route pétrolière, réalisant une percée majeure de sorte que les bus touristiques peuvent passer les villages touristiques principaux.


Dangling et Mosca sont les principaux sites touristiques du comté de Danba, et sont également la zone mixte d'agriculture et d'élevage loin de la capitale du comté. Ces dernières années, avec l'aide du district de Chenghua de Chengdu, le comté de Danba a construit un total de 143 kilomètres de route asphaltée et de route en ciment depuis la capitale du comté jusqu'à Dangling et Mosca, mettant fin à l'histoire des voyages qui prenaient souvent de la « poussière les jours de soleil et de la boue les jours de pluie ».



L'accès aux routes agricoles n'est pas seulement lié au développement du tourisme, mais aussi aux voyages de subsistance du peuple et au transport des produits agricoles. Dans le passé, quand les villageois qui vivaient dans la montagne en haut descendaient la montagne pour entrer dans le comté, ils le faisaient souvent « en sortant avec les étoiles et en rentrant avec la lune », ce qui était très peu pratique.



Aujourd'hui, avec la construction continue des routes au canton, au village et au foyer dans le comté de Danba, le tourisme rural dans la région de Hegu est très populaire, et les habitants de la montagne en haut prennent progressivement la « voiture à quatre roues » lorsqu'ils descendent de la montagne pour se rendre en ville. Les commerçants qui hésitaient à monter dans la montagne pour acheter des produits agricoles et d'appoint sont également venus à la porte.




(Rédactrice : Lucie ZHOU)