Monastère de Palcho : une architecture réunissant trois écoles de bouddhistes tibétains

Publié le 2019-10-09 à 10:35  |  China Tibet Online

Entrée du monastère.

Photo prise à l'intérieur du monastère

Le Monastère de Palcho est situé dans le nord-est du comté de Gyangzê, ville de Shigatsé, région autonome du Tibet. Il se trouve à environ 230 kilomètres de Lhassa et à environ 100 kilomètres de Shigatsé. Il a été construit dans la deuxième année de la règle par Ming Xuanzong, dynastie de Ming (1427 A.D.), et a été achevé en 10 ans. C'est une unité clé de protection des reliques culturelles en Chine. La photo montre le pavillon principal du Monastère de Palcho.

Les trois écoles du bouddhisme tibétain, Sakyapa, Gelugpa et Bulugpa (ou Sshalupa), y coexistent. Cela donne à ce monastère un statut unique et influençant.

Pagode du monastère vue de loin.

Le Monastère de Palcho est un monastère bouddhiste tibétain typique avec une combinaison de pagodes et de temples. Les pagodes sont naturellement intégrées et complémentaires. Son architecture représente pleinement le style typique de la construction des monastères de la fin du XIIIe au milieu du XVe siècle, dans l'arrière pays du Tibet.

En photo : la pagode de 100 000 Bouddhas.

Le Monastère de Palcho est admiré pour son agencement architectural ingénieux basé sur la topographie de son terrain, sa grande et unique « pagode de 100 000 Bouddhas » et sa compatibilité avec diverses écoles bouddhistes tibétain. Il est également connu pour son architecture unique, sa sculpture et son art mural.

Monastère de Palcho

Murale au Monastère de Palcho

Dôme de la « pagode de 100 000 Bouddhas »

(Rédactrice : Lucie ZHOU)