Au cours de la période du 13e plan quinquennal, le kilométrage des routes de la région autonome du Tibet atteindra 115 800 kilomètres

Publié le 2021-01-15 à 09:27  |  China Tibet Online

Les projets de transports deviennent le « moteur principal » du développement économique et social de la région autonome du Tibet. Au cours de la période du 13e plan quinquennal, le secteur des transports de la région autonome du Tibet a réalisé un investissement en immobilisations de 251,5 milliards de yuans, dépassant l'investissement prévu de 12,7 milliards de yuans, ce qui est 3,7 fois plus que pendant le 12e plan quinquennal. 

Au cours de la période du 13e plan quinquennal, l'industrie des transports de la région autonome du Tibet a fait des percées. Le kilométrage des routes dans la région atteindra 115 800 kilomètres. Par rapport à la fin de la période du 12e plan quinquennal, 37 400 kilomètres d'autoroutes ont été ajoutés.  

Comme les conditions naturelles dans la région autonome du Tibet sont mauvaises, les projets de transports sont plus difficiles à réaliser qu'ailleurs en Chine. Pendant la période du 13e plan quinquennal, les gens travaillant dans le secteur des transports du Tibet ont surmonté bien des difficultés. Des avancées majeures dans la construction d'autoroutes de grande qualité ont été réalisées, et des autoroutes supérieures ont été ouvertes et relient maintenant Lhassa à Nyingchi, Gongga à Zêtang et Chamdo à Jagka. 

En plus de construire des routes, nous devons également entretenir les routes. Pendant la période du 13e plan quinquennal, l'investissement total des projets d'entretien des autoroutes dans la région autonome du Tibet s'est élevé à 9,854 milliards de yuans, soit une augmentation de 262,1% par rapport à la période du 12e plan quinquennal. De grands et moyens projets d'entretien ont été exécutés sur 1 058 kilomètres, 474 ponts dangereux ont été rénovés, 26 786 kilomètres de projets de sécurité et de protection de la vie ont été mis en œuvre. 

Le réseau routier sur le haut plateau se densifie, les conditions routières s'améliorent de plus en plus, et partout où vont les routes, les industries locales du tourisme, des industries spécialisées et de la logistique deviennent plus actives par la suite. Mêdog, chef-lieu frontalier auquel les habitants de tout le pays prêtent attention, a non seulement mis fin à son appellation « d'île isolée sur le plateau », mais l'économie touristique du district s'est également développée rapidement grâce aux routes et aux bus. Selon les données du Bureau de la culture et du tourisme de la région, au cours de la période du 13e plan quinquennal, le district a été visité au cours de l'année par 227 500 touristes et les recettes annuelles du tourisme ont atteint 167 millions de yuans. Les différents indicateurs de développement de l'industrie du tourisme ont montré une augmentation « explosive » au cours de la période du 12e plan quinquennal. 

Maintenant, le réseau routier s'étendant dans toutes les directions sur le plateau enneigé a donné un nouvel élan à la promotion d'un développement économique et social sain et rapide à travers la région. L'effet du réseau routier en tant que « premier pas » dans la consolidation des résultats de la réduction de la pauvreté devient de plus en plus important. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)