Parcourir la route nationale 318 en vélo dans un paysage d'automne

Publié le 2020-10-22 à 08:47  |  China Tibet Online

Récemment, la 3e Course Cycliste Extrême Trans-Hymalaya 2020 a débuté dans la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet.

Dans les paysages de l'automne doré d'octobre, la forêt le long de la route nationale 318, de la ville de Nyingchi jusqu'à la ville de Lhassa, dans la région autonome du Tibet, est complètement colorée. Plus de 100 athlètes de tout le pays roulent maintenant sur cette « belle autoroute ».

Cette course cycliste, qui a lieu depuis 2018, est longue, elle comporte des étapes difficiles et elle est pleine de défis. Le parcours part de la ville de Nyingchi, dans la région autonome du Tibet, et se termine à Lhassa, la capitale de la région autonome du Tibet. Sur plus de 200 kilomètres, l'altitude est progressivement passée de 2900 mètres à 3800 mètres, ce qui est sans aucun doute un double test de force physique et d'endurance pour les participants âgés de 18 à 50 ans.

La compétition est divisée en cyclisme sur route et course de vélo de montagne. Parmi eux, la course de vélo de route comprend une compétition pour hommes dont le parcours entier est de 218 kilomètres ; la course de vélo de montagne comprend une compétition pour hommes et une compétition pour femmes, dont l'ensemble du parcours fait 226 kilomètres.

Sonam, qui fait partie de l'Équipe des amis du cyclisme de Lhassa, aime faire du vélo depuis qu'il est enfant. Par rapport à la course de l'année dernière, Sonam estime que la difficulté de cette course a augmenté, mais il a quand même remporté le championnat masculin lors de la première étape de la course de vélo de montagne grâce à sa bonne force physique et sa bonne endurance. « Je voulais aller plus loin cette fois, et je ne m'attendais pas à décrocher la première place. Bien que la compétition ait été très fatigante, tous mes efforts en valaient la peine, et les beaux paysages en cours de route étaient magnifiques. »

(Rédactrice : Claire SHENG)