Une graine d'orge tibétaine aux « Deux sessions » du Tibet

Publié le 2020-01-19 à 12:34  |  China Tibet Online

" Ma suggestion est que davantage de moyens de production agricole soient attribués aux agriculteurs, comme l'orge tibétaine lors des labours et des semis de printemps ", a déclaré Pasang Dorje lors de la troisième session du 11e Comité de la région autonome du Tibet de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), qui s'est tenue du 6 au 10 janvier à Lhassa. Lors de la discussion de groupe dans le secteur agricole, le membre de la CCPPC et l'habitant du village de Gongzhong, du canton de Jiangda, du comté de Gongbo'gyamda, de la ville de Nyingchi, Pasang Dorje a amené des semences ou de l'orge tibétaine aux « Deux sessions » de la région autonome du Tibet.

En entendant cette proposition, Du Jie, directeur du département agricole et rural de la région autonome du Tibet, également membre de la CCPPC, a immédiatement répondu que la production était une priorité absolue pour les agriculteurs, et qu'elle devrait être résolue immédiatement. " S'il n'y a pas de semences, comment les agriculteurs font-ils pousser les plantes ? Si vous rencontrez à nouveau cette situation, vous pouvez la signaler au bureau agricole et rural local ou m'appeler directement. "

La question d'une graine semblerait normalement assez insignifiante. Mais lors de la discussion de groupe de la CCPPC, le journaliste a vu les membres du comité discuter pendant près d'une demi-heure sur la nécessité de fournir de bonnes semences.

Dans le champ et sur la table à manger des familles sur le plateau enneigé, l'orge tibétaine est le " joueur clé ". Les données montrent qu'à l'heure actuelle, l'orge tibétaine représente plus de 80 % de la superficie céréalière du Tibet, soit environ 80 % de la production céréalière totale, et la consommation d'orge tibétaine des hautes terres par habitant représente 67 % de la consommation céréalière par habitant du Tibet.

Depuis la libération pacifique du Tibet, une série de réalisations ont été faites dans le domaine de la sélection de l'orge tibétaine, de la recherche scientifique et de l'innovation technologique, ce qui a favorisé le développement rapide et sain de l'industrie de l'orge tibétaine. Ces dernières années, la production d'orge tibétaine a continué d'augmenter, pour dépasser 800 000 tonnes en 2019.

Une équipe de recherche scientifique spéciale a été mise en place au Tibet pour rechercher les moyens d'augmenter continuellement la production d'orge tibétaine. Fin 2016, l'établissement du Laboratoire clé de l'État pour les ressources et l'amélioration génétique d'orge et de yak a été approuvé. Au cours des trois dernières années, le laboratoire a fait de nombreuses percées dans l'identification, l'évaluation et l'innovation des ressources en orge et en races de yaks tibétains, la sélection moléculaire de l'orge tibétaine, etc.

Zeng Xingquan, membre du Comité de la CCPPC et directeur adjoint du Laboratoire clé de l'État pour les ressources et l'amélioration génétique d'orge et de yak, s'est présenté au cours de la discussion de groupe dans le secteur agricole : " la nouvelle souche d'orge 13-5171-7 a fait objet d'essais en de nombreux endroits en petites zones depuis de nombreuses années, avec de bons résultats, et devrait devenir la prochaine génération de variétés principales ".

Zeng Xingquan a déclaré qu'au cours de la dernière année, le laboratoire a découvert les ressources uniques de germoplasme de l'orge tibétaine au Tibet, a achevé la deuxième version de la carte du génome de l'orge tibétaine et a révélé en outre le mécanisme d'adaptation de l'orge tibétaine au haut plateau.

" Cette année, nous appliquerons ces résultats de recherche à la sélection de l'orge tibétaine, et nous cultiverons davantage de variétés qui peuvent s'adapter à la croissance sur le plateau du Qinghai-Tibet et répondre aux besoins des agriculteurs et des bergers. " M. Zeng Xingquan a déclaré que, bien que la sélection de l'orge tibétaine nécessite beaucoup de temps et d'efforts continus de la part des chercheurs, la culture réussie de variétés améliorées est d'une grande importance pour l'augmentation de la production d'orge tibétaine et des revenus des agriculteurs. " Cela apportera un réel revenu aux agriculteurs et aux éleveurs. "

(Rédactrice : Claire SHENG)