Classification des instruments de musique traditionnels tibétains

Publié le 2019-12-02 à 17:21  |  China Tibet Online

Les instruments de musique traditionnels tibétains ont été transmis à ce jour après une longue période de développement. Parmi eux, l'luth Zhamunie, l'hu de corne de taureau, le cuivre Dafa et la clochette Jialing sont les plus caractéristiques. Selon les méthodes, les instruments de musique traditionnels tibétains peuvent être divisés en quatre catégories : instruments à cordes pincées, instruments à cordes d'arc, instruments à vent et instruments à percussion.

Parmi les instruments à cordes pincées comme l'luth Zhamunie et le tympanon, l'luth Zhamunie est le plus représentatif, qui est aussi appelé Qin à six cordes car il en a six. Selon le livre historique tibétain « histoire rouge », l'luth Zhamunie a été introduit au Tibet dans la dynastie Tang et aujourd'hui, il est populaire au Tibet, au Sichuan, au Yunnan, au Qinghai et au Gansu etc. D'ailleurs, l'luth Zhamunie est fabriqué en acajou, noyer ou santal avec une longueur de 108 cm. Son haut est petit et rhombique, en forme de demi-gourde, 29 cm de long et son bas est plus grand et ovale, avec la peau de chèvre de Mongolie ou de chevrotain. Il est long et fin sans touche. La tête de l'instrument est courbée en demi-cercle vers l'arrière, avec six axes sur deux côtés, et le dessus est gravé dans une tête de dragon ou sans ornement. Il est souvent utilisé pour l'accompagnement de chants et de danses, ainsi que pour l'ensemble instrumental ou le solo.

Les instruments à cordes d'arc comprennent le hu de corne de taureau, le huqin et le rémaqin. Parmi eux, le hu de corne de taureau est le plus représentatif. En langue tibétaine il s'appelle « Biwang » ou « Biyong ». Sa forme est similaire à celle de l'erhu, mais son tube est en corne de taureau, principalement accompagné par des cordes. En raison de son archet court, toutes les notes longues de la mélodie sont répétées dans le même ton d'octave, et les principales caractéristiques de la musique à cordes sont formées en ajoutant un grand deux ou un petit trois degrés d'inclinaison ou un double appui sur le temps faible.

Les instruments à vent comprennent principalement la flûte, la flûte en os, le cuivre Dafa, le Jialing, la flûte en cuivre, l'harmonica, la flûte en bambou, etc. Le Dafa, appelé « Tongqin » en tibétain, est fait de cuivre et n'a pas de trous dans le tube. Il mesure environ 3 mètres de long. Il peut souffler le son de base et cinq harmoniques avec un grand volume. Jialing est un instrument à vent aigu à la voix douce et belle.

Les instruments à percussion comprennent principalement le tambour Dama, le Gong, la petite cymbale, la cloche à cordes, la cymbale tibétaine, etc.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)