Tibet : le premier navire fonctionnant grâce aux énergies renouvelables

Publié le 2019-10-21 à 11:37  |  China Tibet Online


Le lac Pagsum, le seul site naturel de niveau national 5A du Tibet.

« Depuis la mise en service avant la fête nationale du site touristique du lac Pagsum, à Nyingchi, le Pagsum No.1 a été bien accueilli par toutes les parties, en tant que premier navire fonctionnant grâce aux énergies renouvelables au Tibet à atteindre un taux d'émission de zéro dans l'industrie du tourisme nautique », a déclaré le 5 octobre dernier la personne en charge de l'entreprise Tibet Tourism Ltd, gérant du site.

Le lac Pagsum est le seul site naturel de niveau national 5A du Tibet. Il intègre des montagnes enneigées, des lacs, des forêts, des chutes d'eau, des pâturages, des vestiges culturels et des sites historiques. Le site est connu comme un eldorado attirant toujours plus de visiteurs. En même temps, en raison de la fragilité de l'environnement écologique de la zone enneigée, le programme de promenade en bateau réalisé sur le site reçoit également une grande attention.


Le premier navire en énergies renouvelables, Pagsum No.1, mis en service récemment dans le secteur du tourisme nautique tibétain.

Le responsable a déclaré que, cette année, le site de Pagsum promeut activement le transfert du pétrole en électricité des navires et accélère la transformation et la modernisation des activités.

En effet, le Pagsum No.1 utilise une batterie au lithium phosphate de fer pour fournir de l'énergie, ne produisant ainsi aucune pollution d'hydrocarbures ou pollution atmosphérique. La durée de vie de cette batterie est d'environ 5 heures. À noter que le navire peut transporter 25 personnes à la fois. Selon les touristes, le bateau fait peu de bruit, est rapide, et dispose d'un grand angle de vue et d'un grand espace. Les touristes peuvent donc profiter d’une vue imprenable sur le lac Pagsum.

La personne responsable a déclaré que l'investissement dans de nouveaux navires est un début. À l'avenir, le site pittoresque de Pagsum continuera à accorder la même attention au tourisme et à la protection de l'environnement, à améliorer la construction des infrastructures et à aider Nyingchi à créer une zone écotouristique internationale et une zone régionale de démonstration touristique.

Selon Qizhala, président de la Région autonome du Tibet, le tourisme est progressivement devenu une industrie pilier et une industrie de pointe pour promouvoir le développement du Tibet. En 2018, le Tibet a accueilli 33,687 millions de touristes nationaux et étrangers et a réalisé des recettes touristiques totales de 49 milliards de yuans (environ 6,2 milliards d’euros), soit respectivement 31,5 % et 29,2 % de plus que l'année précédente.

(Rédactrice : Claire SHENG)