Le festival d'Ongkor envoie des représentations d'opéra tibétaines aux portes des villageois

Publié le 2019-08-14 à 08:39  |  China Tibet Online

Contrairement aux années précédentes, pendant le festival d'Ongkor de cette année, le village de Lianbu, situé dans le comté de Linzhou, a accueilli un groupe d'« invités » particuliers qui ont envoyé des opéras tibétains classiques et des chants et danses d'opéra tibétains auprès des habitants.

Tôt le matin du 24 juillet dans le village de Lianbu, Champa Gongsang, âgé de 84 ans, et Tenzin Nianzha, âgé de 83 ans, se sont entraidés afin de se rendre sur la « place » du village. C'est un espace ouvert au pied de la montagne. On n'y trouve que deux maisons en acier coloré et une « scène » en béton sur le sol spacieux.

Le même jour, les comédiens de la troupe d'opéra tibétaine de la région autonome du Tibet ont quitté la zone urbaine de Lhassa pour se rendre au village de Lianbu. Ils se maquillent, installent et déchargent les accessoires, avant de commencer la réprésentation de « Langsa Wenbo », l'un des huit opéras tibétains classiques.

Champa Gongsang et Tenzin Nianzha nous ont déclaré que dans les années 1990, ils avaient vu le répertoire « Langsa Wenbo » en vidéo. Les magnifiques intrigues et les performances des comédiens ont été imprimées dans leur mémoire. Regarder « Langsa Wenbo » de près est alors devenu leur rêve pendant plus de 20 ans. « Je veux aller à Lhassa pour voir cet opéra, mais ma santé s'affablit de jour en jour. Je n'ai pas pu y aller. Aujourd'hui j'ai eu l'occasion de voir cette pièce devant ma porte ! », a déclaré Tenzin Nianzha.

Cette fois, la troupe tibétaine s'est rendue à la campagne pour se produire. En plus de « Langsa Wenbo », les spectateurs auront l'occasion d'assister à plus de 10 chansons et danses tibétaines. La performance s'est déroulée à 11 endroits dont le village de Lianbu, avec un total de plus de 20 représentations.



(Rédactrice : Claire SHENG)