Chamdo se situe dans la meilleure période de développement économique et social

Publié le 2019-07-17 à 08:58  |  China Tibet Online


Le paysage du lac Ranwu dans le district de Basu (ville de Chamdo, Tibet). Le lac se trouve à côté de la célèbre route nationale 318.

Le 5 juillet dernier, les autorités tibétaines ont tenu une conférence de presse pour présenter le développement économique et social de Chamdo depuis les 60 ans de réforme démocratique au Tibet. Lors de la conférence, Zhao Ming, maire adjoint de la ville de Chamdo, a déclaré que Chamdo était entré dans une période où son développement économique et social se porte prodigieusement, où la croissance du revenu de la population est la plus forte, et où l'apparence urbaine et rurale se transforme le plus rapidement.

Zhao Ming a déclaré que Chamdo avait formé une économie de marché diversifiée et que le taux de croissance annuel moyen des principaux indicateurs économiques était resté à deux chiffres depuis de nombreuses années. En 2018, le PIB total de Chamdo a atteint 19,142 milliards de yuans (environ 2,5 milliards d'euros), soit 467 fois celui de 41 millions de yuans (environ 5,4 millions d'euros) en 1959.


Chamdo est connu sous le nom de « Perle de l'est tibétain ». Des femmes locales portent des costumes traditionnels pour participer à un festival culturel.

Fin 2018, le kilométrage des routes de Chamdo était de 17 600 kilomètres et le taux de l'accessibilité des districts (comtés), des cantons (bourgs) et des villages administratifs (foyers) était de 100 %. Par ailleurs, l'aéroport de Bangda de Chamdo a ouvert des lignes vers Lhassa, Chengdu, Chongqing, Xi'an, etc. avec 39 vols par semaine, mettant ainsi en place un « corridor aérien » reliant la ville à l'intérieur du pays.

En termes d'environnement écologique, la ville de Chamdo a vigoureusement mis en place des projets écologiques tels que le boisement, la reconversion des terres agricoles en forêts et la reconversion des pâturages en prairies dans les bassins des trois fleuves (fleuve Jaune, le Yangtsé, fleuve Lancang) , situés à l'est du Tibet. Depuis 2016, Chamdo a achevé environ 10 000 hectares de reboisement, réalisé divers types de boisement artificiel pour une superficie d'environ 20 000 hectares, et construit d'environ 1 700 hectares de forêts économiques.

En outre, Zhao Ming a déclaré que l'éducation à Chamdo s'était développée rapidement. Actuellement, la plupart des enfants d'agriculteurs et d'éleveurs bénéficient de la politique des « trois garanties » de l'éducation (alimentation, logement et frais de scolarité). Aujourd'hui, Chamdo compte 613 écoles de différents types et à tous les niveaux, avec un total de 132 300 élèves.

Il convient de mentionner qu'après 60 ans de développement, Chamdo a mis en place un système de services médicaux et de santé intégrant les médecines tibétaine, chinoise et  occidentale et couvrant les zones urbaines et rurales. L'espérance de vie est passée de 35,5 ans en 1959 à 70,6 ans maintenant.

(Rédactrice : Claire SHENG)