Visite du 11ème Panchen Lama à l'exposition commémorative de la réforme démocratique au Tibet

Publié le 2019-04-25 à 09:21  |  China Tibet Online

La visite du 11e Panchen Lama à l'exposition intitulée « Monument historique de l'abolition du servage féodal - Exposition thématique sur le 60e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet ».

Dans l'après-midi du 10 avril, le Panchen Erdeni  Choskyi Gyalpo a visité  l'exposition au sujet de « Monument historique de l'abolition du servage féodal - Exposition thématique sur le 60e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet », tenue au Musée culturel du Tibet à Pékin.

Cette exposition est divisée en cinq parties: la libération d'un million de serfs, le saut historique dans le développement économique et social, la protection de remarquables traditions et cultures, la protection de la liberté de croyance religieuse, ou encore la construction d'un beau Tibet. En somme, elle porte sur les profonds changements qui se sont produits dans les sphères politique, économique, sociale, culturelle et écologique du Tibet au fil des 60 ans.

 

La visite du 11e Panchen Lama à l'exposition intitulée « Monument historique de l'abolition du servage féodal - Exposition thématique sur le 60e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet ».

« L'abolition du servage est gravée dans le cœur du peuple »

« Nous avons connu beaucoup de monuments dans l'histoire du Tibet, tantôt gravés sur les planches de bois, tantôt gravés sur les pierres, mais le monument commémoratif à l'abolition du servage est gravé dans le cœur du peuple. » a déclaré le 11ème Panchen Lama, « Comme mon prédécesseur, le 10e Maître Panchen, l'a fait savoir: l'année 1959 est une année où le peuple tibétain a remporté une victoire décisive. Cette exposition permettra à un plus grand nombre de Chinois et étrangers, et notamment à la jeunesse, de comprendre la vérité historique. Elle les exhorte à aimer la vie heureuse et les fruits de la réforme durement gagnés. En même temps, elle encourage tout le monde à faire des efforts persistants afin de créer un avenir meilleur. »

La visite du 11e Panchen Lama à l'exposition intitulée « Monument historique de l'abolition du servage féodal - Exposition thématique sur le 60e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet ».

« Pour le peuple tibétain, la réforme démocratique est digne de célébrations »

Le 11ème Panchen Lama a déclaré que pour le peuple tibétain, la réforme démocratique est digne de célébrations. « Lorsque j'étais aimablement reçu par le secrétaire général le 10 juin 2015, il m'a spécifiquement demandé d'étudier l'histoire. Ce n'est qu'en comprenant la logique et les lois historiques que nous pouvons maîtriser correctement l'orientation de la réalité et de l'avenir, afin de ne pas nous tromper, ni de choisir la mauvaise direction », poursuit-il. Le développement que l'on connaît aujourd'hui n'est pas fortuit. Il est sous l'influence de différents facteurs historiques et est, par conséquent, régulier. Avoir conscience de cette régularité nous permettra de connaître la tendance à l'avenir.

La visite du 11e Panchen Lama à l'exposition intitulée « Monument historique de l'abolition du servage féodal - Exposition thématique sur le 60e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet ».

« Le développement du bouddhisme tibétain connaît un nouvel élan »

D'après le 11ème Panchen Lama, la réforme démocratique au Tibet a aboli le cruel servage féodal et déplacé les trois grandes « montagnes » qui étaient infligées au peuple tibétain. Le bouddhisme tibétain et les autres cultures traditionnelles tibétaines n'ont pas été détruits, mais sont désormais mieux protégés.

 « La réforme démocratique au Tibet a permis au bouddhisme tibétain de s'épurer, en se rendant plus conforme aux enseignements du Bouddha et aux doctrines bouddhiques. Cela a engagé le bouddhisme tibétain sur la voie du développement sain. Mon prédécesseur, le 10ème Panchen Lama, a relevé un jour que le bouddhisme tibétain commençait à connaître un nouvel élan. J'estime que cette nouvelle période se traduit sur la voie de l'adaptation au socialisme chinois », déclare-t-il.

Il ajoute que les croyants et héritiers du bouddhisme tibétain doivent suivre le cœur des gens et être serviables avec la société. Ce n'est qu'en laissant le bouddhisme tibétain jouer un rôle actif dans le développement social et la promotion du bonheur de la population qu'il pourra émerger. Faute de quoi, il peut facilement être éliminé par l'histoire.

Le 11e Panchen Lama visite l'exposition photographique « Le Tibet aux yeux des photographes ».

 « Le Tibet se développe trop vite »

Lors de sa visite à l'exposition de clichés « Le Tibet Aux Yeux Des Photographes », le 11e Penchen Lama a déclaré: « Le Tibet se développe trop vite et change trop. Nous tâchons de dédier une photo à chaque année sinon nous serions dépassés par la vitesse du changement. »

Le 11ème Panchen Lama approuve d'un signe de tête la manifestation sous forme numérique. Il était très heureux de déclarer: « Certains craignent le manque d'oxygène au Tibet et n'osent pas y aller. Ils peuvent donc contempler la beauté du Tibet ici. »

Beaucoup d'exposants ont vécu la libération pacifique et la réforme démocratique des années 1950 au Tibet. Le 11ème Panchen Lama a fait savoir que leurs sentiments à propos de la réforme démocratique tibétaine étaient « les plus profonds ».

Il poursuit que les départements concernés attachent de l'importance à son étude, et lui ont fait visiter tout le pays pour échanger avec des gens de tous les milieux, y compris les croyants du bouddhisme. Il a profondément ressenti le développement et les changements au Tibet au fil des ans. Né dans les années 90, il ne cesse d'apprendre.

Le 11ème Panchen Lama contemple les photos panoramiques des différentes villes du Tibet.

(Rédactrice : Claire SHENG)