Le Tibet en animation : un monde encore plus fascinant

Publié le 2018-07-13 à 09:51  |  China Tibet Online

Entre ses paysages enneigés et sa culture multiethnique, le Tibet a connu de nombreux changements au cours de son Histoire. Ces dernières années, avec le développement rapide du secteur culturel tibétain, l'industrie de l'animation a gagné en popularité.

1. Film d'animation en volume Agu Dumba

Le film Agu Dumba, produit par l’entreprise tibétaine Tianli Group, raconte l'histoire du héro connu de tous, Agu Dumba. Il dépeint la sagesse dont Agu Dumba s'est servi pour lutter contre le mal et faire le bien, ainsi que pour aider les pauvres à surmonter les difficultés. Il met en lumière le caractère brillant, l'intelligence, la gentillesse, le courage et l'humour du héro.

L'animation en volume se réfère aux animations réalisées avec des figurines en argile, des marionnettes en bois ou d’autres matériaux. Plusieurs plans sont pris manuellement par des professionnels, puis mis bout à bout pour en faire un dessin animé. Enfin, il faut y ajouter le doublage des voix, les effets spéciaux et le réglage des couleurs.

Le tournage de ce film a été achevé et sa version tibétaine sera diffusée pour la première fois à la télévision tibétaine à la mi-juin.

2. M. Yack le Yack: film d’animation pour les adolescents 

Pour la première fois en Chine,  une série de dessins animés avec comme personnage principal un yack (qui est un totem tibétain) est développée. M. Yack se caractérise par "sa persévérance, son courage, sa force, sa compassion, sa loyauté et son sens de la justice", il appelle également à l'harmonie entre tous les groupes ethniques.

3. Rock Dog, un clin d’oeil à Hollywood

Rock Dog raconte l'histoire d'un chiot tibétain dont les parents ont été tués. Le chiot a ensuite été amené à Pékin par un chanteur de rock, propriétaire d'un bar. Il a ainsi développé une vraie passion pour le rock. Avec quelques amis, il a fondé son propre groupe de rock : le premier groupe de rock-chien de l'Histoire.

Rock Dog est la première production d'animation chinoise diffusée dans le monde entier. Pour Zheng Jun, chanteur-compositeur bien connu en Chine, l'histoire de ce fan de rock pas comme les autres peut être appréciée à Hollywood parce que, d'une part, ce petit chiot tibétain est l'incarnation de l'héroïsme hollywoodien et de la culture rock populaire américaine, mais c’est aussi une représentation intéressante de la mystérieuse culture orientale.

4. Le film d’animation Doggi, le dogue du Tibet

Doggi, le dogue du Tibet raconte l’histoire d’un enfant de dix ans, dont la mère est décédée, qui se rend au Tibet à la recherche de son père d’origine tibétaine. Un jour, Tian Jin le petit aventurier, sauve un dogue du Tibet qu’il décide d’appeler Doggi Yonzy. Malheureusement, Doggi est accusé à tort d’avoir attaqué un homme et son bétail et s’enfuit dans la montagne enneigée avec Tian Jin. Là, ils rencontrent le véritable auteur du meurtre, Rotsah. Doggi tue alors le maléfique Rotsah pour venger son ancien maître et récupérer sa dignité Avant de rendre son dernier souffle, il saute de la falaise et protège son maître.

C’est le premier film d'animation d’aventure co-produit par des producteurs chinois et japonais. Il a été  finaliste au Festival international du film d'animation d'Annecy en France, également connu sous le nom de "Festival de Cannes des films d’animation”.

5. Épopée du roi Gesar, le dessin animé

L’Épopée du roi Gesar est la plus longue histoire chantée qui existe. Elle aborde l’histoire et la culture d’une région multiethnique (Tibet et Mongolie) et marque l’accomplissement artistique des peuples nomades.

L'auteur de ce film est un passionné de la culture tibétaine depuis de nombreuses années et a apporté dans son œuvre des éléments tirés de la peinture à l'encre chinoise. Il a très bien su représenter les vastes champs de bataille. Son film est disponible dans de nombreux pays en versions chinoise, anglaise et coréenne.

6. Tsangyang Gyatso publié en Europe

La bande-dessinée Tsangyang Gyatso de Zhao Ze, créée en 1994 et animée par l'Université normale d'Anhui, a été publié à Paris. Le premier volume de la version française a été vendu à plus de 10 000 exemplaires.

(Rédactrice: Caroline)