Une jeune Tibétaine travaille dans la province du Shandong

Publié le 2021-02-19 à 17:30  |  China Tibet Online

Tsering Tsomo, diplômée de l'université et originaire de la ville de Nyingchi, au Tibet, travaille depuis près d'un an dans la rue Sunwu, dans le comté de Huimin, dans la ville de Binzhou, dans la province du Shandong (est de la Chine). Récemment, la communauté de la rue lui a donné un permis de passage en temps d'épidémie pour rentrer chez elle et célébrer le Nouvel An tibétain. Elle peut aussi prendre soin des personnes âgées chez elle.

Dans la maison de Tsering Tsomo au Tibet, elle partage son expérience de travail dans la province du Shandong avec notre journaliste par téléphone. Après avoir obtenu son diplôme universitaire en 2017, Tsering Tsomo a voulu enrichir son expérience professionnelle et a donc postulé pour un poste dans la fonction publique hors de la région autonome du Tibet, sa région natale. Elle a été bien impressionnée lors de la nuit où elle devait se présenter au bureau de la direction de la rue Sunwu. L'avion a atterri tard et la communauté de la rue s'inquiétait de sa sécurité car elle n'était pas accompagnée et ne connaissait rien sur l'endroit, alors ils ont envoyé spécialement deux agents pour la chercher à l'aéroport.

 En outre, comme Tsering Tsomo devait changer de moyens de transport plusieurs fois pour venir au Shandong, la direction de la rue a fait munir son dortoir de tous les meubles nécessaires : tables, chaises, lit, ainsi que literie, articles de toilette, etc., tout pour réduire le poids de ses bagages et faciliter son séjour. En plus, la communauté de la rue prête une attention particulière à la vie de tous les fonctionnaires des minorités ethniques après leur prise de fonction au travail. Elle communique souvent avec eux et organise des activités de groupe de temps en temps.

"C'est vraiment sympa! Leur hospitalité a chassé le sentiment de solitude que j'éprouvais en route. L'ambiance de travail et le milieu de vie sont tous très agréables, et j'aime beaucoup le travail ici". dit Tsering Tsomo.

Selon Fu Jun, Tsering Tsomo, une jeune de nature optimiste, est chargée des travaux statistiques des entreprises et des communautés au poste de statistiques de la rue au bout d'un certain temps de travail. Elle parle très bien le mandarin et n'a aucun problème pour entrer en contact avec les habitants locaux. Le chef de la station de statistiques, son "instructeur", lui apporte une aide attentive et lui présente en détail l'histoire et la culture du comté de Huimin, le tracé des rues de la région, le développement industriel local et d'autres informations de base. "Tsering Tsomo est très adaptable, après plus d'un mois d'étude et de pratique, elle s'est complètement habituée au rythme de travail de la rue, et les tâches qui lui sont confiées peuvent être très bien accomplies". a déclaré Gao Haixia, chef de la station de statistiques de la rue Sunwu.

En novembre dernier, l'école primaire centrale de la rue Sunwu a recruté un enseignant qui s'appelle Tsering Samdrup, originaire de la ville de Shigatsé, au Tibet. Tsering Samdrup a décidé de postuler pour le poste d'enseignant de la rue Sunwu après avoir pris connaissance des conditions de travail et de vie dans la rue Sunwu auprès de Tsering Tsomo. L'école a organisé une cérémonie d'accueil pour Tsering Samdrup, en plus d'aménager une chambre, d'acheter des ustensiles de cuisine, de faire attention à ses besoins alimentaires et d'arranger des enseignants expérimentés pour le soutenir. Tsering Samdrup s'est rapidement intégré dans la famille de l'école et dirige maintenant deux classes d'élèves en deuxième année pour enseigner les mathématiques. Il est maintenant l'un des professeurs préférés des élèves.

Tsering Tsomo déclare au journaliste qu'elle a beaucoup appris pendant plus d'une moitié de l'année, et qu'elle s'est fait beaucoup d'amis, "les gens sont très chaleureux et accueillants".

(Rédactrice : Claire SHENG)