Un jeune chanteur tibétain devient "ambassadeur" de l'encens tibétain

Publié le 2020-11-04 à 15:25  |  China Tibet Online

L'encens tibétain, l'un des symboles les plus traditionnels de la culture tibétaine, accompagne le peuple tibétain dans sa vie quotidienne. La production d'encens tibétain est particulièrement importante pour le développement économique et social du Tibet. La technique de production a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel national de la Chine. Il y a quelques jours, le lancement d'une marque d'encens tibétain a eu lieu à Lhassa, dans la région autonome du Tibet. Cette marque est crée par un jeune chanteur tibétain qui s'appelle Sanmuke. 

Il y a 15 ans, Sanmuke s'est fait connaître des gens par sa chanson "L'encens tibétain". Depuis, il a développé une passion pour cet art culturel. Au fil des années, Sanmuke a visité de nombreux endroits au Tibet, rendu visite à nombre d'héritiers de la fabrication de l'encens tibétain, rassemblé et documenté les matériaux nécessaires, maîtrisé le statut d'héritage de la technique de production d'encens tibétain. En 2016, il a créé et a invité en partenariat Tseten Dorje, professeur à l'Université de médecine tibétaine du Tibet. Il a également recruté Tsering, héritier de la technique de production d'encens tibétain, en tant que R&D et producteur. 

Les matières premières de l'encens tibétain sont tirées de la nature, alors rendre la production respectueuse de l'environnement naturel ? C'est une question à laquelle Sanmuke réfléchit depuis longtemps. Lors de la conférence de presse du lancement de sa marque, l'entreprise Sanmuke est officiellement devenue membre de l'Association des jeunes volontaires de la région autonome du Tibet. Tsering Norbu, membre du personnel de l'association, a déclaré que Sanmuke continuerait à se consacrer aux activités de service volontaire dans la protection de l'environnement et de l'écologie, à pratiquer activement l'esprit du service volontaire et à amener la jeunesse tibétaine à transformer le mode de vie vert en mode de jeunesse. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)