L'entrepreneuriat d'une étudiante tibétaine de 25 ans dans son pays natal

Publié le 2020-06-28 à 18:06  |  China Tibet Online


Nous avons rencontré Dekyi, une jeune Tibétaine, à la mi-juin. Sur une plate-forme d'observation, elle a déclaré, en indiquant une maison tibétaine, qu'ouvrir une auberge est toujours son rêve. « J'ai vraiment de la chance d'avoir saisi le bon moment ».  

Le village d'ethnie tibétaine de Zhonglu se trouve dans le canton du mont Gyalmo Murdo (comté de Danba, préfecture autonome tibétaine de Garzê, province du Sichuan), dont le relief est semi-alpin. Avec une riche retombée de culture tibétaine de Jiarong centrée sur le mont Gyalmo Murdo, le canton abrite actuellement 88 anciennes tours et plus de 600 résidences traditionnelles tibétaines.

Gerong, secrétaire de la branche du village de Jikayi, a déclaré à notre journaliste que depuis 2014, la communauté locale a décidé de promouvoir la revitalisation rurale par le tourisme dans toute la région, d'améliorer l'infrastructure essentielle, d'effectuer un renouvellement des toilettes et d'établir un complexe de tourisme idyllique.  

Dekyi, 25 ans, a beaucoup à dire du changement de son village. Comme sa famille reçoit des visiteurs depuis son enfance, elle a toujours eu le rêve d'ouvrir une auberge dans son pays natal. Cependant, elle « n'osait pas y penser » du fait de la faible infrastructure publique du village. « Auparavant, les routes étaient très mauvaises, les visiteurs n'avaient pas accès au village. Alors que maintenant, vous le voyez, les routes bitumées mènent à chaque foyer actuellement. »

En témoignant de l'amélioration des infrastructures, Dekyi gagne en confiance, nécessaire pour lancer son entrepreneuriat. Après avoir obtenu son diplôme du Collège médical du Sichuan au nord, elle a d'abord été interne dans un hôpital à Chengdu. Ensuite, elle a décidé de quitter la ville et de retourner dans son pays natal. Dekyi a passé les trois années suivantes à construire une auberge. Elle mettait en ligne de courtes vidéos sur l'avancement de la construction, tout en partageant constamment la beauté du village de l'ethnie tibétaine de Zhonglu. Le 29 septembre 2019, son auberge « Dekyi Kangwa » munie de 20 chambres a officiellement ouvert ses portes. Son auberge est devenue un hébergement populaire pour les touristes.  

En tant que jeune étudiante tibétaine, Dekyi pense qu'elle a la responsabilité de faire connaître au monde extérieur les changements bouleversants que son pays natal a connus. « Changements qu'on voit déjà, non seulement le style d'architecture du village, mais aussi la pensée des habitants locaux. Je crois que plus de jeunes, comme moi, retourneront dans notre pays natal et construiront notre pays natal à l'avenir. »

(Rédactrice : Lucie ZHOU)