[Histoire derrière la photo] La marche historique vers le Tibet il y a 70 ans

Publié le 2020-03-25 à 14:44  |  China Tibet Online

Le 7 mars 1950, lors de la réunion de serment tenue à Leshan, dans la province du Sichuan, pour la 18e armée de l'Armée populaire de libération de la Chine sur le point d'entrer au Tibet, les soldats étaient pleins de vigueur et de moral. Zhang Guohua, alors commandant de la 18e armée, a lu le serment lors de la réunion. Lan Zhigui, un jeune reporter de l'armée, s'est précipité sur le podium, a levé son appareil photo pour prendre une photo, une rare capture de ce moment historique. 

La photo intitulée “Réunion de serment tenue à Leshan pour la 18e armée de l'Armée populaire de libération de la Chine sur le point d'entrer au Tibet”, prise le 7 mars 1950, par Lan Zhigui. 

Plus de 50 ans après ce précieux moment historique, une collection de pellicules originales prises par le photographe Lan Zhigui est arrivé à Huang Jianpeng, un chercheur en histoire photographique chinoise moderne. "Lan Zhigui est le premier artiste de la Nouvelle Chine à être lauréat d'une médaille d'or de photographie internationale. Il a également été photo-journaliste dans la 18e armée. Il a été témoin d'événements historiques majeurs tels que la marche vers le Tibet, la construction de l'autoroute Sichuan-Tibet, la contre-insurrection, la réforme démocratique, la contre-attaque d'autodéfense sino-indienne, l'établissement du gouvernement populaire de la région autonome du Tibet. Caméra en mains, il a laissé un grand nombre de précieuses images nous décrivant le Tibet de l'époque", remarque Huang. 

Après la réunion de serment, afin d'atteindre l'objectif stratégique de la libération du Tibet, le Comité central a décidé de persuader par forces d'armée leur contrepartie tibétaine à s'engager dans la négociation de paix et ainsi de mener la bataille de Chamdo. La bataille de Chamdo a été lancée le 6 octobre et s'est terminée le 24 octobre. Le 7 octobre 1950, la base militaire régionale du sud-ouest a ordonné la traversée complète du fleuve et l'engagement total dans la bataille de Chamdo. Toutes les forces participantes de la 18e armée ont exécuté l'ordre à temps et ont lancé la bataille. Au bout de 19 jours, l'APL a successivement libéré Chamdo, Riwoche, Nganda, Ningjing et d'autres villes. En février 1951, le gouvernement local du Tibet a envoyé Ngabo Ngawang Jigme à Beijing pour des négociations de paix. Le 23 mai, les deux parties - le gouvernement populaire central et le gouvernement local du Tibet - ont signé l'accord sur les mesures de libération pacifique du Tibet (l'"Accord en 17 articles"), marquant la libération pacifique du Tibet. Depuis lors, le développement social du Tibet est entré dans une nouvelle page. La marche vers le Tibet est un geste stratégique après la fondation de la République populaire de Chine. Elle revêt une importance historique pour expulser les forces de l'agression impérialistes au Tibet, pour maintenir l'unité nationale et l'intégrité territoriale, et pour libérer le peuple tibétain du servage cruel, une tutelle longtemps portée. 

Huang Jianpeng à côté de la photo “Réunion de serment tenue à Leshan pour la 18e armée de l'Armée populaire de libération de la Chine sur le point d'entrer au Tibet”, prise le 7 mars 1950, par Lan Zhigui. 

"La valeur des œuvres photographiques n'est pas seulement artistique, mais aussi éducative, dans le sens que les œuvres assure une rôle dans la transmission et la diffusion d'histoires." Selon Huang Jianpeng, l'histoire derrière la photo devrait être connue par un plus grand nombre de personnes. 

(Rédactrice : Lucie ZHOU)