D’anciens clichés témoignent des 40 ans de la réforme et de l’ouverture du Tibet (Ⅱ)

Publié le 2018-07-31 à 10:31  |  China Tibet Online

Une goutte d’eau peut refléter la lumière du soleil de même qu'une région peut être la vitrine d’un pays. L’essor du Tibet témoigne justement des 40 ans de la réforme et de l’ouverture de la Chine.

A partir du 26 juin, à l’occasion du 40e anniversaire de la fameuse politique, nous consacrerons une rétrospective à cette transformation sociale et historique, en sélectionnant des photographies prises de 1978 à nos jours, qu’il s’agisse de grands événements de l’Histoire ou de petits moments précieux du quotidien.

Aujourd’hui, nous vous présentons la version 2.0 de notre article.

En 1984, la troupe de chant et de danse de Lhassa se produit devant des bergers de la préfecture de Ngari. 

En août 1984, des bergers de Ngari échangent leur laine contre des paniers en bambou confectionnés par des Népalais.


En février 1984, des agriculteurs et des bergers achètent des marchandises à la foire de Lhassa.

En 1985 au village de Luoba, des dirigeants de la commune de Mainling viennent donner des instructions aux habitants afin de les aider à améliorer leurs conditions de vie.

En 1985, la construction du restaurant de Lhassa arrive à sa fin.

En 1985, l’opéra de Lhassa va bientôt ouvrir ses portes.

En 1986, des tibétains choisissent des boucles d’oreilles et des anneaux.

En 1986, les magnétophones à cassettes ne sont plus des objets rares.

En novembre 1986, des habitants de la ville de Lhoka achètent des chapeaux tibétains de qualité.

En 1987, le nouvel office des postes et télécommunications de Nagqu.

En 1987, des enfants jouent aux jeux vidéo dans un centre d'animation de Lhassa.

Cliché d’un coin de la ville de Lhassa pris en 1987.

A la foire du comté de Damxung en 1988, des marchands étrangers en train de réparer des horloges et des radios pour des locaux. 

En 1988, des aides matérielles arrivent à Lhassa.

En 1988, des habitants de la commune de Burang et du Népal font échangent du sel et des denrées alimentaires.

(Rédactrice: Caroline)