L'UA appelle à la retenue face à l'impasse politique en Somalie

Publié le 2018-12-15 à 20:38  |  French.china.org.cn

  Le plus haut représentant de l'Union africaine (UA) en Somalie a appelé samedi à la retenue face à l'impasse politique actuelle dans le pays avant les élections régionales.

  Francisco Madeira, représentant spécial du président de la Commission de l'Union africaine pour la Somalie et chef de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), a également indiqué que cette dernière n'avait pas participé à l'arrestation jeudi de l'ancien numéro deux des shebab, Muktar Robow, candidat à la présidence de la région du sud-ouest aux élections de mercredi prochain.

  "J'appelle toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue pour résoudre les problèmes liés à la situation actuelle dans le pays et aux prochaines élections" dans la région du sud-ouest de la Somalie, a déclaré M. Madeira dans un communiqué publié à Mogadiscio.

  "L'AMISOM continuera à exécuter son mandat en étroite coopération avec le peuple et le gouvernement de la Somalie, dans le respect total de leurs lois, de leur culture et de leurs valeurs", a-t-il ajouté.

  Muktar Robow a été arrêté et remis à l'Agence somalienne de renseignement et de sécurité nationale après avoir été transporté par avion de Baidoa, à environ 270 km de la capitale Mogadiscio.

  Des déclarations mitigées ont été faites sur sa localisation exacte avant sa mise en détention et ses partisans, qui ont organisé de violentes manifestations dans la ville de Baidoa, ont accusé les forces éthiopiennes de son arrestation.

  Le gouvernement somalien a qualifié sa détention de procédure judiciaire, déclarant qu'il aurait violé les conditions de sa liberté en fournissant des armes et en mobilisant des combattants à Baidoa pour soutenir sa campagne électorale.

  Le gouvernement l'accuse de trafic d'armes et de mobilisation de ses partisans pour menacer la sécurité nationale.

Liens connexes