Huawei nie tout acte répréhensible de la part de sa directrice financière Meng Wanzhou

Publié le 2018-12-06 à 13:37  |  新华网

  GUANGZHOU, 6 décembre (Xinhua) -- Le géant technologique chinois Huawei a nié jeudi tout acte répréhensible de la part de sa directrice financière Meng Wanzhou, après sa détention provisoire par les autorités canadiennes.

  Huawei a déclaré que la société avait eu très peu d'informations sur les accusations et n'était pas au courant d'un quelconque acte répréhensible de la part de Mme Meng.

  Huawei a noté dans un communiqué que la société se conformait à l'ensemble des lois et des règlements applicables où elle opère, y compris les lois et règlements applicables en matière de contrôle des exportations et de sanctions de l'ONU, des Etats-Unis et de l'UE.

  "La société est persuadée que les systèmes juridiques canadien et américain aboutiront finalement à une conclusion juste", indique le communiqué.

  Mme Meng a été provisoirement arrêtée par les autorités canadiennes au nom des Etats-Unis, alors qu'elle faisait escale au Canada, selon le communiqué.

Liens connexes