L'ONU appelle à trouver des solutions pour la pollution des sols

Publié le 2018-12-06 à 11:38  |  新华网

  NEW YORK (Nations Unies), 5 décembre (Xinhua) -- A l'occasion de la Journée mondiale des sols, l'ONU a rappelé mercredi qu'un tiers des sols à travers le monde sont dégradés et qu'il faut trouver des solutions à cette menace souvent invisible et en apparence lointaine.

  Cette année, la campagne Soyez la solution à la pollution des sols vise à sensibiliser le public et à appeler à mettre fin à la pollution des sols (#StopSoilPollution).

  "Avec une population qui devrait atteindre 9 milliards d'habitants en 2050, la pollution des sols est un problème mondial qui dégrade nos sols, empoisonne notre alimentation, l'eau que nous buvons et l'air que nous respirons", souligne l'ONU sur sa page web consacrée à cette journée.

  Les sols ont un grand potentiel pour filtrer et atténuer les effets négatifs des polluants, mais cette capacité est limitée. La plupart des polluants proviennent d'activités humaines, telles que des pratiques agricoles non durables, des activités industrielles et minières, des déchets urbains non traités et d'autres pratiques non respectueuses de l'environnement.

  A mesure que la technologie évolue, les scientifiques sont en mesure d'identifier des polluants jusque-là non détectés, mais en même temps, ces améliorations technologiques entraînent la libération de nouveaux contaminants dans l'environnement.

  L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) rappelle que "les sols sont une ressource limitée, ce qui signifie que leur perte et leur dégradation ne sont pas récupérables au cours d'une vie humaine".

Liens connexes