Un haut responsable militaire américain déplore les pertes des forces de sécurité afghanes

Publié le 2018-12-05 à 14:37  |  French.china.org.cn

  Le commandant du Commandement central américain (CENTCOM) a émis mardi une mise en garde concernant le nombre élevé de victimes parmi les forces de sécurité afghanes alors que la guerre se poursuit dans le pays depuis 18 ans.

  "Leurs pertes sont très élevées, (...) ces pertes ne pourront être gérées durablement à moins que nous ne corrigions ce problème", a déclaré le lieutenant-général Kenneth McKenzie lors d'une audience du Comité sénatorial des forces armées.

  M. McKenzie a été nommé à la tête du CENTCOM pour remplacer le général Joseph L. Votel.

  Il a également confirmé la mort récente de plusieurs soldats américains en Afghanistan ainsi que le décès du commandant américain de la Cinquième flotte, Scott Stearney, à Bahreïn.

  M. McKenzie a fait ces déclarations alors que Washington a intensifié ses efforts pour rechercher une solution pacifique afin de mettre fin à la guerre épuisante qui se prolonge dans le pays d'Asie centrale.

  Au cours de l'audience, les législateurs américains ont également exprimé leur frustration devant l'impasse dans laquelle se trouvent les troupes américaines dans la guerre en Afghanistan.

  Le président afghan Ashraf Ghani a annoncé le mois dernier que plus de 28.000 policiers et soldats afghans avaient été tués depuis 2015.

  Le nombre de morts parmi les membres des services américains a dépassé les 2.400 depuis l'invasion américaine en Afghanistan en 2001.

  Le représentant spécial des Etats-Unis pour la réconciliation en Afghanistan, Zalmay Khalilzad, s'est entretenu pendant trois jours avec les envoyés politiques des talibans le mois dernier, mais sans avoir conclu d'accords de paix. D'autres discussions devraient avoir lieu ce mois-ci.

Liens connexes