La Chine et la Turquie visent à renforcer les échanges parlementaires

Publié le 2018-12-04 à 11:07  |  新华网

(Xinhua/Pang Xinglei)

  BEIJING, 4 décembre (Xinhua) -- La Chine et la Turquie se sont engagées lundi à renforcer les échanges parlementaires et la coopération pour renforcer les liens bilatéraux.

  L'engagement a été pris alors que le plus haut législateur chinois Li Zhanshu s'est entretenu à Beijing avec Binali Yildirim, président de la Grande Assemblée nationale turque.

  Liées dans le passé par l'ancienne Route de la soie, la Chine et la Turquie sont plus étroitement connectées aujourd'hui par l'initiative "la Ceinture et la Route", a déclaré M. Li, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN), ajoutant que les deux pays se trouvaient à un stade de développement similaire, partageaient des intérêts communs et avaient un grand potentiel de coopération.

  M. Li a noté que les dirigeants des deux pays s'étaient rencontrés deux fois cette année, parvenant à un consensus important sur le développement des relations bilatérales et sur les questions internationales et régionales majeures, ainsi que sur la planification stratégique et la conception au plus haut niveau pour promouvoir les liens bilatéraux dans la nouvelle ère.

  La Chine a toujours considéré les relations de coopération stratégique entre les deux pays dans une perspective stratégique et à long terme, et espère approfondir la confiance mutuelle et la coopération bénéfique pour porter les liens bilatéraux à un nouveau niveau.

  "L'APN est prête à travailler avec la Grande Assemblée nationale turque pour renforcer les échanges et la coopération, et à faire de la mise en œuvre du consensus atteint par les dirigeants des deux pays une priorité", a déclaré M. Li.

  M. Li a suggéré que les deux parties procèdent à des échanges amicaux et offrent une protection juridique à la coopération bilatérale, afin d'améliorer le développement des relations de coopération stratégique entre la Chine et la Turquie.

  M. Yildirim a pour sa part indiqué que les deux pays avaient de larges perspectives de coopération dans de nombreux domaines, notamment dans la construction conjointe de "la Ceinture et la Route", ainsi que dans le commerce, les chemins de fer, le tourisme et la lutte antiterroriste.

  "La Turquie adhère fermement à la politique d'une Chine et soutient la Chine dans la lutte contre le terrorisme", a-t-il déclaré. "Les deux parlements doivent renforcer les échanges amicaux, soutenir la coopération pragmatique dans tous les domaines et donner un élan au développement des liens bilatéraux".

Liens connexes