Les Chinois dépensent de plus en plus pour leurs animaux domestiques

Publié le 2018-11-07 à 11:40  |  peopledaily.com.cn
Les Chinois dépensent de plus en plus pour leurs animaux domestiques
Des cosméticiens pour animaux de compagnie s'occupent de chiens lors d'un test de qualification au 18e Salon des animaux de compagnie d'Asie en août 2015 à Shanghai. (Photo fournie au China Daily)

  À lire aussi :

  Il est toujours difficile de dire au revoir à un chien policier

  Des mesures plus restrictives requises pour le contrôle des chiens

  Chine : des vols gratuits aux chiens d'assistance

   Wang Junyue, une jeune fille de 24 ans originaire de Beijing, consacre un dixième de son salaire à un membre de sa famille à fourrure, un chat âgé de sept mois, pour la nourriture, les produits de nécessité quotidienne, les jouets et le toilettage de son animal favori.

   Selon un rapport sur l'industrie des animaux de compagnie publié en août par goumin.com, un forum en ligne pour animaux de compagnie, ce genre de dépenses est monnaie courante chez les propriétaires d'animaux de compagnie chinois qui n'hésitent pas à se montrer généreux pour leurs animaux de compagnie. Le rapport précise ainsi que les propriétaires d'animaux de compagnie chinois habitant dans les zones urbaines ont atteint 73,55 millions, soit un total de 91,49 millions de chiens et de chats, qui constituent la majorité des animaux de compagnie.

   Le marché des chiens et des chats du pays devrait peser plus de 170 milliards de yuans (environ 24 milliards de dollars américains) en 2018, en hausse de 27% sur un an, a indiqué le rapport. Il a également révélé que les propriétaires chinois de chiens et de chats devraient dépenser plus de 5 000 yuans par animal en 2018, soit une augmentation de 15% par rapport à 2017.

   D'après le rapport, la majeure partie des dépenses est consacrée aux aliments, aux produits et aux snacks pour animaux de compagnie, les aliments pour chiens représentant 36% et les aliments pour chats 44%.

   Les propriétaires d'animaux de compagnie des villes de premier et deuxième rangs sont plus disposés à acheter des aliments chers et de qualité, pour animaux de compagnie, a encore précisé le rapport. Wang Junyue, qui travaille dans une société étrangère à Beijing, a déclaré qu'elle préférait la nourriture pour chats importée, qui lui coûte environ 300 yuans par mois.

   Les autres dépenses relatives aux animaux de compagnie comprennent la stérilisation, le toilettage, les vaccins, les traitements médicaux et le dressage. « Le toilettage de mon caniche coûte encore plus cher que ma coupe de cheveux. Je dois payer 120 à 150 yuans à chaque fois », a ainsi déclaré Wei Ke, jardinière à Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine). Elle fait généralement toiletter son chien deux fois par mois pendant l'été, dépensant environ 2 000 yuans par an rien que pour le toilettage.

   Selon les recherches de l'Université d'agriculture de Chine (CAU), l'industrie des animaux de compagnie se développe rapidement lorsque le PIB par habitant d'un pays est d'environ 3 000 à 5 000 dollars. Le PIB par habitant de la Chine a dépassé les 8 000 dollars.

  Un changement d'attitudes à l'égard des animaux de compagnie

   L'augmentation des dépenses est en partie attribuée à l'attitude des gens envers les animaux domestiques, car de plus en plus de gens les traitent comme des membres de leur famille.

   « Il est naturel de dépenser de l'argent pour les "membres de leur famille" », a déclaré Liu Bo, professeur à la CAU. « Cette tendance répond non seulement aux demandes des gens pour une meilleure vie spirituelle, mais reflète également le progrès social du pays », a-t-il ajouté.

   Wang Junyue et Wei Ke considèrent d'ailleurs toutes les deux les animaux de compagnie comme des membres de leur famille. Wei Ke a même confié qu'elle achèterait à son chien tout ce qui lui plaisait. Pour Wang Junyue, élever un animal de compagnie « revient à élever un enfant », ce qui lui apporte à la fois du bonheur et des défis.

   La plupart des propriétaires apprécient le lien entre eux et leurs animaux de compagnie, ainsi que le plaisir que ceux-ci leur apportent.

   Dans le même temps, les animaux domestiques jouent aussi le rôle de compagnons. La grand-mère de Wei Junyue possède un golden retriever. « Elle n'aimait pas ça avant, mais maintenant, elle ne peut plus s'en passer », a déclaré sa petite-fille.

   Outre les personnes âgées, de plus en plus de jeunes ont commencé à élever des animaux domestiques au cours des dernières années. Ainsi, selon une étude menée par l'institut de conseil Zhiyan.org en mai, plus de 70% des propriétaires d'animaux chinois sont nés dans les années 1980 et 1990.

   Notant que les cols blancs et les étudiants dominent les générations des années 80 et 90, Liu Bo a noté que les animaux domestiques aidaient les jeunes à se sentir soulagés de la pression de la vie et du travail et à combler le fossé qui les sépare de leur vie sociale.

Liens connexes