La CIIE, une chance de partager l'« opportunité chinoise » pour le monde entier

Publié le 2018-11-06 à 14:12  |  peopledaily.com.cn

   Le 5 novembre, la première Exposition internationale des exportations de Chine (China International Import Expo, CIIE), organisée sur le thème « Une nouvelle ère, un avenir partagé » a débuté et plus de 3 600 exposants se sont réunis à Shanghai pour découvrir cette manifestation tant attendue, qui a lieu sur ce qu'on appelle le « trèfle » de Hongqiao. Une nouvelle expérience de charme s'ouvre dans la ville et même dans le pays.

   Lors de l'Exposition générale nationale sur le commerce et l'investissement, 82 pays et régions et 3 organisations internationales sont apparus sur la même scène pour exprimer le concept de recherche d'un développement commun et de la création d'un avenir meilleur ; lors du Salon des affaires commerciales, tout un ensemble de produits commerciaux et de nouvelles technologies éblouissants ont été présentés pour la première fois ; lors du premier Forum sur le commerce international de Hongqiao, des gens de tous les horizons se sont rencontrés pour participer à la promotion du développement du commerce mondial et de la croissance économique mondiale. On peut dire que la « haute qualité », le « fort caractère » et le « haut niveau » de l'Exposition constituent non seulement un grand événement où les consommateurs chinois invitent le monde entier, mais également une bonne occasion pour les produits étrangers de se rapprocher du marché chinois. Ce sera également une plate-forme permettant aux pays du monde entier de renforcer leur coopération économique et commerciale.

   Comme l'a dit un observateur étranger, entrer sur le marché chinois « n'est pas une question qui consiste à savoir s'il faut y aller ou pas ; il faut y aller ». Pourquoi, pour les entreprises multinationales, « c'est seulement en entrant en Chine que l'on peut devenir un "acteur mondial" » ? En apparence, c'est en raison de l'énorme taille du marché chinois, mais en fait cela va en fait beaucoup plus loin : les aspirations des consommateurs chinois à une vie meilleure signifient qu'il est difficile d'estimer le potentiel de consommation et qu'il s'agit d'une rare « opportunité chinoise ». Selon le Bureau national des statistiques, de 2013 à 2016, le taux de contribution annuel moyen de la consommation finale de la Chine à la croissance de la consommation mondiale a été de 23,4%, et, selon les estimations, elle devrait importer pour pas moins de 24 000 milliards de dollars de biens dans les 15 prochaines années. La Chine est devenue une force majeure pour la croissance de la consommation mondiale, et ce potentiel sera clairement dévoilé lors de la première édition de la CIIE.

   Dans un contexte d'unilatéralisme international et de protectionnisme, le rôle de l'Exposition sera de créer une plate-forme pour une coopération inclusive qui reflète pleinement les intérêts de toutes les parties impliquées dans le commerce mondial, favorisant ainsi la mondialisation économique, et un développement plus ouvert, inclusif, équilibré, équilibré et gagnant-gagnant.

   Depuis le début de cette année, de l'introduction d'une nouvelle version de la liste négative sur les investissements étrangers à la réduction des droits d'importation sur les automobiles, les produits pharmaceutiques, les produits d'usage quotidien, etc., de la création de la zone de libre-échange de Hainan à la première CIIE, tout démontre la ferme volonté du gouvernement central chinois de faire passer l'ouverture du pays sur le monde extérieur à un niveau supérieur et de promouvoir un développement de haute qualité avec un degré élevé d'ouverture. D'une part, l'importation de biens et de services de qualité permettra de mieux approvisionner les consommateurs nationaux afin de répondre aux besoins croissants de la population ; d'autre part, l'introduction de technologies, de normes et d'expériences de gestion étrangères avancées favorisera également la modernisation industrielle nationale et contribuera à améliorer la compétitivité des entreprises chinoises. Par conséquent, on peut dire que le succès de l'Exposition sera une chance pour tous les pays du monde et pour la Chine elle-même.

   Par Sheng Yulei, journaliste au Quotidien du Peuple

Liens connexes