Beijing pratiquement débarrassée du charbon

Publié le 2018-11-02 à 15:28  |  新华网

  BEIJING, 2 novembre (Xinhua) -- Toute consommation de charbon a pratiquement disparu de la plaine de Beijing, a annoncé jeudi la branche de Beijing de la State Grid Corporation de Chine (SGCC).

  La métropole de plus de 21 millions de personnes s'était engagée à éliminer l'utilisation du charbon au profit d'énergies propres afin d'oeuvrer à l'amélioration de la qualité de l'air.

  Selon le SGCC, ce statut "sans charbon" a été obtenu après l'achèvement du projet de conversion du charbon vers l'électricité de cette année.

  Le SGCC a indiqué que, depuis 2016, dans le cadre de ce projet, près de 900.000 foyers de Beijing sont passés du charbon à l'électricité pour se chauffer.

  L'annonce a été faite à la veille du début de la saison de chauffe de cette année, période qui apportait habituellement son lot de jours de nuages de pollution dans les villes chinoises du nord, dont Beijing, en raison de l'utilisation des chaudières et des poêles au charbon.

  Pour purifier l'air, la Chine a encouragé l'utilisation du gaz naturel et de l'électricité à la place du charbon pour le chauffage en hiver.

  Le vice-Premier ministre chinois Han Zheng avait mis l'accent le mois dernier sur l'utilisation des énergies propres pour le chauffage en hiver dans la région du nord du pays. La Chine doit veiller à ce que les habitants du nord du pays soient chauffés et en sécurité durant l'hiver tout en faisant des progrès dans l'amélioration de la qualité de l'air, avait expliqué M. Han.

  Selon un bilan établi fin octobre 2018, un total de 3,62 millions de ménages supplémentaires à Beijing, à Tianjin et 26 autres villes des régions voisines ont vu leurs systèmes de chauffage au charbon convertis, selon un plan officiel publié en septembre.

Liens connexes