La Chine proteste contre le traitement « brutal » de touristes en Suède

Publié le 2018-09-18 à 09:35  |  peopledaily.com.cn
La Chine proteste contre le traitement « brutal » de touristes en Suède
Une capture d'écran du site officiel de l'ambassade de Chine en Suède, le 15 septembre 2018.

  À lire aussi :

  Suède : la chaleur a perturbé le trafic ferroviaire

  La Suède va diffuser un livret de préparation de sa population à la guerre

  Explosion dans le métro de Stockholm, 1 mort et 1 blessé

   L'affaire des touristes chinois maltraités par la police à Stockholm, en Suède, a suscité l'émotion au sein du public depuis que l'ambassade de Chine en Suède a publié une déclaration sur l'incident le 15 septembre.

   Selon le communiqué publié sur le site internet de l'ambassade de Chine en Suède, le 2 septembre vers minuit, un citoyen chinois et ses parents âgés de 64 et 67 ans ont été maltraités par la police de Stockholm. L'ambassade a déclaré être profondément consternée et furieuse que trois touristes chinois aient été « brutalement agressés par la police suédoise ».

   Le 2 septembre, un touriste chinois du nom de Zeng et ses parents sont arrivés à minuit à l'hôtel qu'ils avaient réservé à Stockholm, et on leur a dit que la chambre ne serait disponible que plus tard dans la journée, a rapporté le Global Times. Compte tenu de la mauvaise santé de ses parents âgés, M. Zeng a alors demandé au personnel de l'hôtel de leur permettre de rester dans le hall pour le moment, mais sa demande a été rejetée.

   Le personnel de l'hôtel a ensuite appelé la police, qui a traîné le père de M. Zeng hors de l'hôtel alors même que celui-ci leur avait montré la preuve que son père souffrait d'une maladie cardiovasculaire. D'après l'article du journal, les trois infortunés touristes ont ensuite été emmenés dans une voiture de police et ont été déposés devant un cimetière.

   M. Zeng a informé son ambassade de l'incident et est retourné en Chine avec ses parents.

   L'ambassade et le ministère des Affaires étrangères ont vivement protesté auprès du gouvernement suédois, soulignant que ce que la police locale avait fait avait « gravement mis en danger la vie et violé les droits fondamentaux de citoyens chinois ».

   « Nous espérons que la partie suédoise traitera l'affaire conformément à la loi et nous l'exhortons à prendre des mesures immédiates pour protéger la sécurité et les droits et intérêts légitimes des citoyens chinois en Suède », indique le communiqué.

   S'adressant aux médias locaux le 16 septembre, l'ambassadeur de Chine en Suède, Gui Congyou, a déclaré que les trois touristes chinois avaient été maltraités par la police suédoise dans des circonstances où ils n'avaient pourtant pas enfreint la loi suédoise. L'incident a eu lieu dans un pays qui a toujours honoré les droits de l'homme et la justice, ce qui « nous a surpris et même beaucoup choqué », a déclaré M. Gui, ajoutant que le gouvernement chinois et son ambassade étaient responsables de la protection de la vie, de la sécurité et de la dignité des citoyens chinois à l'étranger.

   De son côté, le ministère de la Culture et du tourisme a publié le 15 septembre un communiqué dans lequel il s'est dit très préoccupé par la sécurité et les droits et intérêts légitimes des touristes chinois en Suède. Il a exhorté le pays à sensibiliser à la sécurité et à renforcer les mesures de sécurité.

   L'ambassade de Suède en Chine a précisé le 16 septembre dans un communiqué que les autorités suédoises avaient mené une enquête indépendante sur l'incident pour déterminer si la police a fait preuve de négligeance dans ses devoirs ou violé la loi, mais elle n'a pas évoqué les conclusions de l'enquête.

   En Chine, certains internautes ont également appelé les touristes chinois à l'étranger à respecter les règles et les coutumes locales et à se montrer plus rationnels dans la protection de leurs droits légitimes quel que soit le différend.

Liens connexes