L'UE signe un accord pour étendre la coopération policière dans l'Ouest des Balkans

Publié le 2018-09-14 à 07:56  |  新华网

  VIENNE, 13 septembre (Xinhua) -- Les ministres de l'Intérieur des États membres de l'Union européenne et des pays d'Europe du sud ont signé un accord sur l'extension de la coopération policière dans l'Ouest des Balkans lors d'une conférence jeudi à Vienne.

  "Le Traité de Prüm", qui a pour objectif de renforcer la coopération policière transfrontalière, est désormais étendu aux États des Balkans que sont l'Albanie, la Macédoine, la Moldavie, le Monténégro et la Serbie, selon un reportage de l'Agence de presse Autrichienne.

  Cet accord comprend la possibilité pour les autorités policières d'autres pays d'accéder à des informations telles qu'empreintes digitales et ADN, ainsi qu'aux informations d'immatriculation des véhicules.

  Le ministre autrichien de l'Intérieur, Herbert Kickl, qui présidait cette conférence de deux jours, a qualifié cette extension de "jalon", estimant que cela renforcerait la lutte contre le crime organisé, contre le terrorisme, l'extrémisme et le trafic d'êtres humains.

  M. Kickl a souligné que c'était l'échange d'informations sur l'ADN dans le cadre du Traité de Prüm qui avait permis aux autorités de retrouver les auteurs des attentats terroristes de novembre 2015 à Paris.

Liens connexes