Tianjin réduira davantage la pollution aux particules fines

Publié le 2018-08-23 à 10:57  |  peopledaily.com.cn

   La ville côtière de Tianjin (nord de la Chine) compte réduire la concentration dans l'air des particules fines d'un diamètre inférieur à 2,5 micromètres de plus de 16% d'ici 2020 par rapport au niveau de 2017.

   La ville de Tianjin, voisine de Beijing et elle aussi régulièrement en proie au smog, espère réduire la concentration moyenne des PM 2,5 à 52 microgrammes par mètre cube en 2020, contre 62 microgrammes par mètre cube l'année dernière, selon un plan de travail sur trois ans publié lundi par le gouvernement municipal.

   La ville compte remplacer le charbon utilisé pour le chauffage des familles rurales par de l'énergie propre, et maintenir sa consommation de charbon annuelle en dessous de 40 millions de tonnes en 2020.

   En outre, la ville réduira la capacité de production annuelle d'acier brut de 6,9 tonnes de 2018 à 2020 et limitera la capacité de production annuelle d'acier à 20 millions de tonnes.

   En même temps, Tianjin augmentera le nombre de véhicules à énergies nouvelles de 20.000 par an entre 2018 et 2020, portant le ratio de véhicules à énergies nouvelles à 4,5% en 2020.

   Entre janvier et juillet, le niveau moyen des PM 2,5 dans 28 villes chinoises sujettes à la pollution de l'air, dont Beijing et Tianjin, a baissé de 13,9% en base annuelle, selon le ministère de l'Ecologie et de l'Environnement.

Liens connexes