Les services gouvernementaux font un usage croissant des médias sociaux

Publié le 2018-08-21 à 16:22  |  peopledaily.com.cn

   Selon un rapport sur le développement du cyberespace en Chine, les services gouvernementaux chinois fournissent un nombre croissant de services publics par le biais des appareils mobiles, en particulier avec WeChat et d'autres médias sociaux.

   Par rapport aux méthodes traditionnelles de publication des informations gouvernementales, « les plates-formes mobiles sont plus commodes pour les résidents et les autorités pour se contacter et gérer les affaires, car les étapes y sont plus faciles et le processus plus transparent », a déclaré Zeng Yu, directeur du Centre d'inforrmation sur les réseaux Internet, qui a produit le rapport.

   Le rapport indique que, à la fin du mois de juin, près de 42% des internautes ont accédé à des services publics municipaux, comme des bulletins météorologiques, et ont cherché des informations sur les assurances sociales et les taxes via WeChat et Alipay. Et d'après le rapport, le pourcentage continue à augmenter. Par exemple, la proportion de personnes utilisant WeChat pour accéder aux services a augmenté de 20% depuis décembre.

   A la date du 30 juin, plus de 137 000 services ministériels avaient enregistré un micro-blog sur Sina Weibo ; parmi ceux-ci, plus de 89 000 étaient des administrations, notamment des bureaux de la sécurité publique et des autorités de soins de santé, a encore précisé le rapport.

   En revanche, à la différence des plates-formes mobiles en plein essor, le nombre de sites Internet gouvernementaux est passé de plus de 66 000 en décembre 2015 à moins de 20 000 à la fin du mois de juin. Selon M. Zeng, cela s'explique en partie du fait que « certains qui étaient inutiles ou n'étaient pas en mesure de répondre aux préoccupations du public en temps opportun ont été fermés ». En mai dernier, des départements gouvernementaux à tous les niveaux ont reçu l’ordre de fournir des services rapides et faciles au public. « Ils ont donc également intégré certains sites Internet et transféré leurs informations sur les plates-formes mobiles », a souligné M. Zeng.

   Kong Yiying, une habitante de Guangzhou, capitale de la province du Guangdong, se félicite de ce changement. « Rechercher les infractions au code de la route et gérer mes affaires d’assurance sociale via WeChat est pratique », a-t-elle déclaré. « Chaque étape de la gestion de mes affaires est claire et facile », a-t-elle dit, confiant que de nombreuses informations publiées sur les comptes WeChat de la police du Guangdong, avec les banques qui vont suivre, lui sont utiles, car « elles peuvent me tenir au courant des dernières politiques et me faire gagner du temps dans mes recherches ».

   Kou Fei, une habitante de Beijing, apprécie également l'utilisation de plates-formes mobiles pour accéder aux services publics de la ville, se plaignant toutefois que certains services ne soient pas assurés 24 heures sur 24. « Par exemple, quand j'ai voulu payer mes factures d'eau et d'électricité la nuit, j'ai été informée que le service ne fonctionnait pas à ce moment-là », a-t-elle dit.

   En outre, a-t-elle ajouté, les services gouvernementaux devraient affecter des membres de leur personnel à la réponse aux questions spécifiques du public sur les plates-formes mobiles, au lieu de fournir uniquement des lignes d'assistance. « Un service efficace et de qualité, c'est important aussi », a-t-elle déclaré.

Liens connexes