Banque du Mexique : les différends commerciaux sont un risque majeur pour l'économie mondiale

Publié le 2018-08-17 à 18:21  |  French.china.org.cn

  L'escalade des différends commerciaux est un risque majeur pour l'économie mondiale, a estimé mardi le conseil d'administration de la Banque centrale du Mexique.

  Les cinq membres du conseil d'administration ont déclaré que le commerce mondial avait déjà vu l'impact des politiques protectionnistes adoptées par des pays tels que les Etats-Unis, selon le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque.

  Un membre, dont le nom n'est pas précisé dans le compte-rendu, a déclaré qu'il y avait déjà une tendance à la baisse des échanges entre les économies émergentes, principalement en Asie et en Amérique latine.

  Les Etats-Unis ont adopté plusieurs mesures protectionnistes et ont annoncé la possibilité d'imposer davantage de droits de douane aux partenaires commerciaux qui réagissaient par des mesures de rétorsion, a noté le conseil.

  De telles mesures pourraient avoir un impact significatif sur les investissements et les flux de capitaux internationaux dans l'économie mondiale, a-t-il expliqué.

  Selon les prévisions de la banque, la croissance économique du Mexique devrait se situer entre 2% et 3%, a annoncé le conseil.

  L'économie du pays continuera de souffrir de l'incertitude entourant la renégociation de l'Accord de libre-échange Nord-Américain (ALENA) et l'avenir du pays est lié aux Etats-Unis, a-t-il ajouté.

  Les entretiens sur l'ALENA se poursuivent cette semaine à Washington entre le Mexique et les Etats-Unis.

Liens connexes