Un juge américain ordonne à Aeromexico de conserver les données liées au crash de Durango

Publié le 2018-08-09 à 09:20  |  French.china.org.cn

  Un juge américain a ordonné à la compagnie aérienne Aeromexico et à sa filiale régionale Aeromexico Connect de conserver toutes les données liées à une récente catastrophe aérienne.

  Un Embraer 190 avec 100 personnes à bord s'est écrasé le 31 juillet dans l'Etat mexicain de Durango (nord) après que l'appareil a été surpris par un orage peu après son décollage.

  Tous les passagers ont pu être évacués, mais des dizaines d'entre eux ont été blessés dont plusieurs sont originaires de la région de Chicago.

  Les avocats de passagers ont indiqué mercredi qu'un juge d'un tribunal du comté de Cook avait ordonné à Aeromexico de préserver et de fournir tout élément de preuve remontant à 30 minutes avant l'accident et jusqu'à dix minutes après.

  Ces éléments sont ceux issus des deux boîtes noires de l'avion, à savoir les données de vol (FDR) et l'enregistrement des conversations dans le cockpit (CVR), dont l'enregistrement des communications entre le pilote et le contrôle aérien, la tour de contrôle et l'entreprise.

  Ce jugement a été prononcé alors qu'une dizaine de passagers du vol 2431 ont entamé des poursuites contre la compagnie mexicaine, l'accusant d'une possible négligence de son équipage lors du décollage.

  "C'est un premier pas pour aider tous les passagers à obtenir des réponses sur ce qui a mal tourné et, espérons-le, ces réponses permettront aussi d'améliorer la sécurité aérienne pour tous", a indiqué l'avocat chicagoan Thomas Demetrio.

Liens connexes