Joël Robuchon, grand ambassadeur de la gastronomie française, s’est éteint

Publié le 2018-08-08 à 15:50  |  French.china.org.cn

  La cuisine française est célèbre pour sa délicatesse et son raffinement, mais sa formalité parfois trop compliquée pourrait bien décourager les gens qui veulent l’essayer. Depuis des dizaines d’années, l’idée du public sur la cuisine française a cependant évolué grâce au travail extraordinaire de chefs innovants, dont Joël Robuchon, qui s’est éteint le 6 août à Genève des suites d’un cancer du pancréas à l’âge de 73 ans.

  Joël Robuchon, détenteur du record absolu d'étoiles au Michelin (32 étoiles), a su unir la délicatesse et la simplicité. « A mon âge, je me rends compte de plus en plus d’une vérité : plus la cuisine est simple, plus la gastronomie fait désirer », avait-il déclaré à l’âge de 70 ans.

  Fils de maçon, Joël Robuchon avait envisagé de devenir pasteur. Il a découvert sa passion pour la gastronomie lorsqu’il préparait des repas pour ses camarades au séminaire. Il a débuté sa carrière à 15 ans en tant qu’apprenti. A 36 ans, il a ouvert son premier restaurant. Trois ans plus tard, il a obtenu ses trois étoiles au Michelin.

  Le grand ambassadeur de la gastronomie française laisse derrière lui un patrimoine enrichissant. Ses restaurants « l’Atelier » sont désormais présents dans 12 villes du monde entier, telles que Shanghai, Hong Kong, Tokyo, Londres et Los Angeles. Son institut de formation est quant à lui en plein développement dans sa ville natale de Poitiers.

  « Son nom et son style incarnent la cuisine française dans le monde entier, symbolisent un art de vivre, une exigence du travail bien fait, et disent les richesses de nos traditions », a écrit le président français Emmanuel Macron dans un communiqué après l’annonce du décès du chef.

Liens connexes