La valeur boursière d’Apple passe la barre des 1 000 milliards de dollars

Publié le 2018-08-03 à 10:49  |  French.china.org.cn

  

  

  Des clients choisissent des produits dans un magasin Apple à New York, le 2 août 2018.

  Le géant technologique américain Apple est devenu la première société américaine dont la capitalisation boursière dépasse la barre des mille milliards de dollars américains, après avoir vu ses actions augmenter de 2,8 % pour atteindre un pic de 207,05 dollars lors des transactions de la mi-journée jeudi.

  Les investisseurs ont poussé la capitalisation boursière d'Apple au-dessus de ce seuil dollars alors que le nouveau iPhone devrait être lancé cet automne. Par ailleurs, un rapport financier pour le troisième trimestre annonce que la société californienne a réalisé un chiffre d'affaires impressionnant de 53,3 milliards de dollars.

  Apple a engrangé 11,5 milliards de dollars de bénéfices, soit une croissance de 32 % par rapport à la même période de l'année dernière.

  Le titre du géant de la Silicon Valley a progressé de plus de 50 000 % depuis sa première introduction en Bourse en 1980 et sa valeur de marché actuelle dépasse les capitalisations combinées du géant pétrolier américain Exxon Mobile, du principal opérateur américain des télécoms AT & T et de la multinationale américaine spécialisée dans les biens de consommation courante Procter & Gamble.

  L'empire Apple, qui a débuté dans un garage avec son fondateur Steve Jobs en 1976, a évolué pour passer d'un fabricant traditionnel d'ordinateurs personnels Mac à un chef de file dans l'industrie des télécommunications mobiles après le lancement révolutionnaire de l'iPhone en 2007, qui a complètement bouleversé les méthodes de communication des gens et défini l'orientation de développement des téléphone portable.

  Apple a vendu plus de 1,3 milliard d’exemplaires de son iPhone et ses ventes s'élevaient à 229 milliards de dollars en 2017.

  Apple est maintenant suivi par quelques autres géants technologiques qui évoluent rapidement vers la barre des mille milliards de dollars. Ainsi, le premier détaillant mondial en ligne Amazon vaut environ 900 milliards de dollars, et Google et Microsoft valent chacun plus de 800 milliards de dollars.

Liens connexes