Des leaders financiers du G20 appellent au dialogue pour résoudre le problème des droits de douane

Publié le 2018-07-23 à 15:15  |  新华网

(Xinhua/Str)

  BUENOS AIRES, 22 juillet (Xinhua) -- Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20 ont terminé leur troisième réunion de l'année dimanche à Buenos Aires, appelant au "consensus" et à un "dialogue constructif" pour résoudre le problème des droits de douane à l'importation.

  La réunion a abouti à un communiqué en 13 points sur les politiques monétaires mondiales, visant à assurer l'activité économique des pays.

  L'application des technologies dans le domaine financier et la promotion des investissements dans les infrastructures ont également été abordées au cours de la réunion.

  Le groupe a renouvelé son engagement à "surveiller la vulnérabilité à l'endettement des pays à faibles revenus", ainsi qu'à recourir aux outils et à minimiser les risques face à la récente volatilité du marché financier.

  "Le système financier doit rester ouvert, résilient et favorable à la croissance", a souligné le groupe.

  "Nous renouvelons notre engagement envers la mise en oeuvre complète, constante et opportune des réformes d'après-crise et l'évaluation des résultats", indique le communiqué.

  Lors d'une conférence de presse, le ministre argentin des Finances Nicolas Dujovne a qualifié de succès cette réunion internationale.

  "Au sein de ce groupe, nous devons faciliter le consensus, et le dialogue constructif représente une part essentielle de cette tâche", a-t-il affirmé.

  Il a ajouté qu'un "consensus unanime" avait été atteint sur les sujets abordés, malgré les difficultés liées à une croissance irrégulière.

  Un total de 57 représentants, dont 23 ministres et 14 présidents d'entités monétaires, ont participé à la troisième réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du G20.

  La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a rencontré le président argentin Mauricio Macri et M. Dujovne, pour évoquer le programme financier portant sur 50 milliards de dollars que les deux parties ont récemment accepté.

  Cette réunion ministérielle organisée dans la capitale argentine était la troisième des cinq réunions des ministres des Finances prévues avant le sommet des dirigeants du G20, qui aura lieu du 30 novembre au 1er décembre.

  D'après le G20, ses pays membres représentent 85% du PIB mondial, deux tiers de la population mondiale et 75% du commerce international.

Liens connexes