La coopération sino-africaine aide les pays africains à mieux protéger les droits de l'Homme

Publié le 2018-07-05 à 09:15  |  peopledaily.com.cn

   La coopération sino-africaine a positivement contribué à la promotion et à la protection des droits des peuples africains à la subsistance et au développement, a déclaré mardi une envoyée chinoise à Genève.

   Xu Jinghu, représentante spéciale du gouvernement chinois pour les affaires africaines, a émis ces remarques dans un discours prononcé lors d'un événement en parallèle de la 38e session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU (HCDH).

   La coopération sino-africaine a donné un puissant élan à l'amélioration du bien-être de la population et au développement durable des pays africains et aidé à perfectionner le développement global de la cause des droits de l'Homme en Afrique, a assuré Mme Xu.

   Cet événement, intitulé "La contribution du développement et de la réduction de la pauvreté à la promotion et la protection des droits de l'Homme", a été conjointement financé par le Groupe africain et la mission permanente de la Chine auprès de l'Office des Nations Unies à Genève.

   Aux dires de l'envoyée chinoise, les entreprises chinoises ont contribué à créer de nombreux emplois en Afrique. Par exemple, quelque 46.000 emplois avaient été créés au cours de la construction du chemin de fer Mombasa-Nairobi.

   Mme Xu a fait savoir qu'à la fin de l'année 2017, la Chine avait construit plus de 200 écoles en Afrique et formé 120.000 talents locaux en Chine.

   Depuis 1963, la Chine a envoyé quelque 20.000 membres d'équipes médicales en Afrique et soigné prsè de 300 millions de patients.

   Mme Xu a précisé qu'à la fin 2017, la Chine avait aidé à construire 5.600 km d'autoroutes, plus de 6.200 km de chemins de fer, ainsi que des ports, des ponts, des centrales électriques, des stades et des immeubles de bureaux en Afrique.

   "La contribution de la coopération sino-africaine à la croissance économique africaine a dépassé 20%", a-t-elle indiqué.

Liens connexes