Rohani : le retrait américain de l'accord sur le nucléaire iranien ne bénéficie à personne

Publié le 2018-07-05 à 08:14  |  新华网

(Xinhua/Liu Xiang)

  VIENNE, 4 juillet (Xinhua) -- Le président iranien Hassan Rohani, en visite dans la capitale autrichienne, a déclaré que personne ne bénéficiera du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire.

  "Ni les Etats-Unis, ni aucun autre pays ne bénéficiera de cette décision du retrait", a-t-il affirmé.

  Lors d'une conférence de presse, il a fait savoir que Téhéran préfèrerait poursuivre l'accord et continuer à coopérer et à remplir ses obligations, si les signataires restants respectaient ses intérêts.

  M. Rohani se trouvait mercredi à Vienne à l'occasion de sa tournée en Europe, qui l'a déjà conduit en Suisse.

  Alors que les Etats-Unis imposent de nouveau des sanctions contre l'Iran, M. Rohani tente d'obtenir le soutien des pays européens afin d'assurer les intérêts de Téhéran.

  L'Iran a signé l'accord historique sur le nucléaire (Plan d'action global commun) avec les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Russie et la Chine plus d'Allemagne en 2015 afin de suspendre son programme d'armes nucléaires en échange de réduction de sanctions.

  Mais le président américain Donald Trump a décidé le 8 mai de se retirer de l'accord et a promis d'imposer de nouveau des sanctions, notamment un embargo sur le pétrole, sur Téhéran, estimant que l'accord n'avait pas réussi à empêcher l'Iran de développer des armes nucléaires ou de soutenir le terrorisme dans la région.

  Le retrait des Etats-Unis de l'accord historique a été très critiqué, certains de leurs principaux alliés européens ayant travaillé durement pour empêcher que l'accord de 2015 n'échoue.

  M. Rohani a également discuté d'autres dossiers dans la région du Moyen-Orient avec le chancelier autrichien Sebastian Kurz.

Liens connexes