La Chine n'exportera pas son système ni son modèle de développement : Wang Yi

Publié le 2020-06-11 à 14:10  |  People's Daily

Wang Yi, conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères chinois, et Josep Borrell, haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, sont convenus de travailler ensemble pour promouvoir les relations bilatérales dans l'ère post-épidémique et maintenir la coopération et le multilatéralisme. Ce consensus a été atteint le 9 juin lors du 10e cycle du dialogue stratégique de haut niveau Chine-Union européenne, qui s'est déroulé par vidéoconférence.

Pas concurrents en termes de systèmes

La Chine suivra fermement la voie du socialisme à caractéristiques chinoises qui a fait ses preuves dans la pratique, mais n'exportera pas son système ni son modèle de développement, a déclaré M. Wang.

« La Chine et l'Union européenne ont des systèmes sociaux différents, mais c'est un choix fait respectivement par nos peuples », a-t-il dit, ajoutant que les deux parties ne sont pas des concurrents en termes de systèmes, mais des partenaires stratégiques globaux à long terme.

De son côté, M. Borrell s'est fait l'écho du fait que l'Union européenne respecte la voie de développement choisie par le peuple chinois et attache de l'importance au rôle important de la Chine dans la société internationale.

Un consensus sur la coopération et le multilatéralisme

Notant que les relations sino-européennes ont montré une forte vitalité depuis l'établissement des relations diplomatiques, le chef de la diplomatie chinoise a souligné qu'une leçon importante apprise au cours de la période est que la coopération entre les deux parties l'emporte sur la concurrence et que le consensus l'emporte sur les différences.

Le ministre des Affaires étrangères chinois a appelé à davantage d'efforts pour promouvoir les relations Chine-Union européenne dans « l'ère post-épidémique », et a déclaré que les deux parties devaient travailler ensemble pour promouvoir la reprise du travail et de la production, maintenir la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement de la Chine et de l'Union européenne, et renforcer le partage d'expériences sur la santé publique et la gestion des urgences.

M. Borrell a également souligné que l'Union européenne est disposée à travailler avec la Chine pour obtenir des résultats positifs lors du sommet Union européenne-Chine, planifier et avancer conjointement la coopération pratique, assurer l'achèvement des négociations de l'accord d'investissement Union européenne-Chine dans l'année comme prévu, et forger des relations Union européenne-Chine plus étroites.

Depuis l'instauration du dialogue stratégique de haut niveau Chine-Union européenne en 2010, neuf cycles de dialogue ont eu lieu jusqu'à présent, ce qui a été important pour renforcer la compréhension mutuelle, la confiance, la communication et la coopération entre les deux parties.

Le dernier cycle de dialogue a eu lieu le 18 mars 2019.

(Rédactrice : Claire SHENG)