Les officiels chinois utiliseront des liens vidéo pour les deux sessions

Publié le 2020-05-15 à 14:59  |  China.org.cn

La présence des principaux responsables des départements du Conseil des affaires d'Etat (correspondant au gouvernement central) est généralement exigée pour les sessions annuelles législatives et de consultation politique du pays, en tant que participants non-votants. Toutefois, dans le cadre des mesures organisées pour prévenir le COVID-19, il leur a été demandé cette année de participer à distance, en téléconférence.

Une réunion exécutive du Conseil des affaires d'Etat présidée mercredi par le Premier ministre Li Keqiang a indiqué qu'étant donné les circonstances spécifiques actuelles, il était nécessaire d'innover les moyens pour que les officiels gouvernementaux puissent prendre connaissance des commentaires et des suggestions.

En utilisant des liens vidéo, leur téléphone et Internet, les officiels du gouvernement désirent particulièrement entendre les attentes des entités du marché et de la population, précise une déclaration publiée à la suite de cette réunion.

L'Assemblée populaire nationale (APN, le plus haut corps législatif du pays) devrait débuter sa session annuelle le 22 mai, tandis que le Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC, l'organe suprême de consultation politique de Chine) débutera sa session le 21 mai, après un report de plus de deux mois du fait de l'épidémie.

Face à la situation « extrêmement ardue et complexe » de cette année, il est impératif de regrouper encore plus la sagesse et la force des législateurs nationaux et des conseillers politiques, de façon à améliorer le travail du gouvernement, note la déclaration, qui appelle à transformer les suggestions en résultats politiques pour résoudre les problèmes les plus difficiles.

Les officiels des départements du Conseil des affaires d'Etat concernés devront se connecter en direct sur les délibérations des rapports de travail gouvernementaux des législateurs par le biais de liens vidéo, prendre note des commentaires et des suggestions, puis effectuer des recherches et apporter des réponses si ces questions relèvent du champ de leurs responsabilités.

Des lignes téléphoniques directes doivent être mises en place dans tous les départements pour recevoir les appels des législateurs et des conseillers politiques, ajoute la déclaration.

Les sujets recensés lors des réunions préparatoires de l'APN et de la CCPPC concernant le travail gouvernemental doivent être promptement recueillis et transmis aux départements concernés, afin d'obtenir une réponse.

(Rédactrice : Claire SHENG)