Xi Jinping accueilli chaleureusement en Inde

Publié le 2019-10-12 à 14:05  |  French.china.org.cn

Le président Xi Jinping se promène vendredi avec le Premier ministre indien Narendra Modi après son arrivée à Chennai, en Inde. La visite de M. Xi, qui durera jusqu'à la fin du weekend, comprend un deuxième sommet informel avec M. Modi ainsi que la première visite au Népal d'un président chinois en 23 ans. [XU JINGXING/LA CHINE AU QUOTIDIEN]

Le deuxième sommet informel avec M. Modi devrait renforcer la confiance mutuelle

Le président Xi Jinping est arrivé vendredi à Chennai pour un second sommet informel avec le Premier ministre indien Narendra Modi. Selon des analystes, cette rencontre devrait renforcer la confiance politique entre les deux pays les plus peuplés du monde.

À son arrivée, le président a reçu un accueil chaleureux, les habitants locaux brandissant des photos des deux dirigeants ainsi que des drapeaux nationaux le long de la route.

Plus de 5000 étudiants locaux attendaient le long de la route entre l'aéroport et l'hôtel de la délégation chinoise, a rapporté le Times of India.

MM. Xi et Modi ont visité trois monuments emblématiques - la Pénitence d'Arjuna, les Cinq Ratha et le Temple du rivage - à Mamallapuram, ville touristique célèbre pour ses sculptures de pierre à 60 kilomètres au sud de Chennai. Ils ont participé à un programme culturel au complexe du temple.

Les deux dirigeants se sont assis sur la pelouse du temple et ont échangé des points de vue sur le développement et la coopération. Après leur entretien, M. Modi a organisé un dîner privé pour le président Xi au complexe du temple.

Vikram Misri, ambassadeur de l'Inde en Chine, a déclaré que les deux dirigeants utilisaient un format très inhabituel pour la tenue d'un sommet aussi informel, le deuxième après un sommet similaire tenue l'année dernière à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei.

« Je ne pense pas que l'Inde ou la Chine ait ce genre de mécanisme avec tout autre dirigeant dans le monde, où les dirigeants se rencontrent de manière informelle et parlent et discutent sans ordre du jour », a-t-il indiqué.

Malgré l'ambiance décontractée du sommet, l'ambassadeur a souligné qu'il devrait fournir un cap aux responsables des deux pays afin qu'ils puissent « mieux traiter les problèmes auxquels nous sommes confrontés depuis longtemps ».

Lors de leur première réunion informelle de l'année dernière, les deux dirigeants sont parvenus à un consensus sur le fait que les différends entre les deux pays ne devraient pas se transformer en conflits.

« Nous devons tous travailler pour faire en sorte que ce consensus soit pleinement respecté », a noté M. Misri, ajoutant que la préservation de la paix et de la tranquillité aux frontières était cruciale pour un développement stable des relations bilatérales.

Selon lui, MM. Modi et Xi sont tous deux « des dirigeants très puissants et très populaires », et ils sont parfaitement capables de façonner l'avenir des relations bilatérales dans une direction constructive et mutuellement bénéfique.

L'Inde a déployé des efforts considérables afin d'alléger les procédures de voyage et de visa pour les touristes chinois, et le pays attend de plus en plus de voyageurs chinois, a fait savoir l'ambassadeur indien.

« L'année dernière, il y avait 134 millions de touristes chinois voyageant à l'étranger, mais seulement 240000 se sont rendus en Inde. Je pense que ce nombre pourrait facilement être multiplié au moins par cinq, voire par dix, au cours des prochaines années », a-t-il ajouté.

M. Misri a également souligné l'importance de la coopération entre l'Inde et la Chine dans des cadres multilatéraux tels que l'Organisation de coopération de Shanghai, les BRICS et le G20.

L'Inde et la Chine ont des préoccupations et des positions similaires concernant les problèmes mondiaux tels que le changement climatique, et les deux pays ont travaillé ensemble de manière constructive, a-t-il noté.

« Si nous pouvions discuter sur la base de préoccupations plus larges, nous deviendrions une voix encore plus significative qui serait entendue sur la scène internationale, les deux plus grands pays du monde travaillant ensemble ».

M. Misri a souligné la coopération des deux pays dans la mise en place de la Nouvelle banque de développement du groupe des BRICS. La banque, dont le siège est à Shanghai, est actuellement dirigée par Kundapur Vaman Kamath, ancien président du conseil d'ICICI Bank, la plus grande banque du secteur privé en Inde.

La Nouvelle banque de développement et la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII) lancée par la Chine sont des contributions importantes au financement du développement et de l'investissement, a-t-il affirmé.

Le deuxième sommet informel devrait continuer de guider le développement des relations sino-indiennes d'un point de vue stratégique et global, a déclaré Zorawar Daulet Singh, chercheur au Centre de recherche politique de Delhi.

Cela montre l'espoir des deux dirigeants que les relations bilatérales se développent progressivement, et la deuxième réunion informelle est considérée comme une avancée dans ce domaine, a indiqué M. Singh à l'agence de presse Xinhua.

Banwarilal Purohit, gouverneur de l'État indien du Tamil Nadu, et le ministre en chef de l'État, Edappadi K. Palaniswami, attendent à côté de la passerelle et présentent des fleurs au président chinois Xi Jinping à son arrivée à Chennai, en Inde, le 11 octobre 2019. [Photo/Xinhua]

Le président Xi Jinping adresse un message aux habitants locaux à son arrivée à Chennai, en Inde, le 11 octobre 2019. [Photo/Xinhua]

Le président chinois Xi Jinping rencontre le Premier ministre indien Narendra Modi à Chennai, dans le sud de l'Inde, le 11 octobre 2019. [Photo/Xinhua]

Le Premier ministre indien Narendra Modi offre au président chinois Xi Jinping une visite guidée du groupe de monuments de Mahabalipuram, en Inde, le 11 octobre 2019. [Photo/Xinhua]

(Rédactrice : Lucie ZHOU)