Li Keqiang encourage la Chine et l'Allemagne à renforcer la coopération et à sauvegarder le multilatéralisme

Publié le 2019-09-09 à 15:55  |  People's Daily

Le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est entretenu vendredi à Beijing avec la chancelière allemande Angela Merkel, appelant les deux pays à renforcer leur coopération stratégique et à sauvegarder conjointement le multilatéralisme et le libre-échange.

Au cours de l'entretien qui s'est déroulé au Grand Palais du Peuple, M. Li a déclaré qu'à un moment où l'économie mondiale était confrontée à des pressions à la baisse, le renforcement de la coopération stratégique entre la Chine et l'Allemagne et le maintien d'un développement stable des liens bilatéraux profitent non seulement aux relations entre la Chine et l'Europe, mais également à la paix, à la stabilité et à la prospérité du monde.

Il a appelé les deux pays à sauvegarder le multilatéralisme et le système de libre-échange avec en son centre l'Organisation mondiale du Commerce.

Les deux pays doivent défendre l'idée de l'inclusivité afin d'élargir l'ouverture du marché dans les deux sens, a indiqué M. Li.

"La Chine ne modifiera pas son initiative visant à élargir l'ouverture du marché, ni la politique d'accueil des investissements étrangers", a noté M. Li, ajoutant que la Chine renforcerait encore la protection des droits de propriété intellectuelle.

La Chine espère que l'Allemagne pourra également maintenir l'ouverture du marché, assouplir les restrictions sur les exportations des technologies civiles et traiter les entreprises chinoises de manière juste et équitable en termes d'examen des investissements et d'accès au marché.

La Chine est prête à renforcer sa coopération avec l'Allemagne dans les domaines de la conduite autonome, de l'innovation technologique, de l'intelligence artificielle, de l'échange entre les jeunes et de l'enseignement professionnel, a poursuivi le Premier ministre chinois.

En ce qui concerne les relations sino-européennes, M. Li a indiqué que la Chine accordait toujours une grande importance à l'Europe et qu'elle était prête à établir une relation de coopération solide avec les nouveaux dirigeants des institutions de l'UE et à faire avancer les négociations sur le traité bilatéral d'investissement Chine-Europe et un accord sur les indications géographiques, a déclaré M. Li.

Mme Merkel, qui effectue actuellement sa 12e visite en Chine en tant que chancelière allemande depuis 2005, a félicité la Chine pour ses progrès remarquables au cours des dernières décennies, en particulier au cours des deux dernières décennies.

Saluant la contribution exceptionnelle de la Chine à l'économie mondiale au milieu de la crise financière internationale de 2008, Mme Merkel a déclaré que la Chine avait le même droit de se développer que d'autres pays et que le processus de développement de la Chine ne devrait pas être entravé.

Elle a déclaré que l'Allemagne et la Chine soutenaient le multilatéralisme et le libre-échange. L'Allemagne envisage de finaliser les négociations sur le traité bilatéral d'investissement Chine-Europe pendant le mandat de l'Allemagne qui assurera la présidence tournante de l'UE au second semestre 2020, a-t-elle expliqué.

L'Allemagne se félicite des récentes mesures d'ouverture de la Chine dans les secteurs de la finance, de l'assurance et des services et est prête à travailler avec la Chine dans les domaines de la conduite autonome, de la numérisation, de l'enseignement professionnel et des échanges des jeunes, a-t-elle précisé, ajoutant que les investissements chinois étaient les bienvenus en Allemagne.

Après l'entretien, M. Li et Mme Merkel ont assisté à la signature d'une série d'accords bilatéraux et ont rencontré conjointement la presse. Avant l'entretien, M. Li a tenu une cérémonie d'accueil pour Mme Merkel.

Angela Merkel effectue une visite officielle en Chine vendredi et samedi à l'invitation de M. Li. Elle se rend samedi à Wuhan, capitale de la province du Hubei, dans le centre de la Chine.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)