Le président chinois appelle à une amitié sino-kirghize éternelle

Publié le 2019-06-12 à 15:42  |  Xinhua

La Chine et le Kirghizistan ont forgé une relation exemplaire d'Etat à Etat et devraient unir leurs efforts pour permettre aux liens bilatéraux d'atteindre un nouveau sommet, sur fond de changements profonds dans le monde, a déclaré le président chinois Xi Jinping.

M. Xi a tenu ces propos dans un article intitulé "Que l'amitié sino-kirghize s'épanouisse comme un arbre toujours vert", publié mardi dans les médias kirghizs à la veille de sa visite d'Etat dans ce pays d'Asie centrale.

"Les peuples chinois et kirghiz sont de proches voisins partageant une longue tradition d'amitié", a noté M. Xi dans cet article, publié par le journal principal du pays Slovo Kyrgyzstana ainsi que l'agence de presse d'Etat Kabar.

Rappelant sa première visite dans ce pays il y a six ans, M. Xi a indiqué que ce voyage avait fait entrer la relation bilatérale dans une nouvelle ère de partenariat stratégique.

"Aujourd'hui, six ans plus tard, il est réconfortant de voir que cette relation s'est transformée en un partenariat stratégique global, et que notre amitié et notre coopération débordent de vigueur et de vitalité, comme les montagnes et les prairies en plein été", a-t-il ajouté.

Les deux pays "sont de bons voisins, de bons amis, de bons partenaires et de bons frères", et ont donné "un excellent exemple d'un nouveau type de relations d'Etat à Etat comprenant le respect mutuel, l'égalité et une coopération mutuellement bénéfique", a indiqué le président chinois.

Il a noté que les relations sino-kirghizes sont marquées par une confiance politique mutuelle plus forte, une coopération de plus en plus approfondie axée sur des résultats, ainsi que des échanges plus étroits entre les peuples.

"La Chine soutient résolument le choix indépendant du peuple kirghiz en faveur d'un chemin de développement adapté à ses réalités nationales, ainsi que toutes les mesures politiques prises par le gouvernement kirghiz afin de protéger l'indépendance nationale, la souveraineté et l'intégrité territoriale", a réaffirmé M. Xi.

"De même, le Kirghizistan a apporté à la Chine son soutien total ainsi que sa coopération sur les dossiers liés à Taiwan, au Xinjiang et à la lutte contre le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme", a-t-il ajouté.

Soulignant que le Kirghizistan est un des premiers partisans et participants à la coopération dans le cadre de l'Initiative la Ceinture et la Route, M. Xi a déclaré que des résultats majeurs ont été atteints grâce à la coopération bilatérale dans l'économie, le commerce, l'énergie, le développement des infrastructures et la connectivité.

La Chine, selon lui, est devenue le plus important partenaire commercial du Kirghizistan, et le volume de leur commerce bilatéral a dépassé les 5,6 milliards de dollars en 2018, 150 fois plus élevé qu'aux premiers jours de leurs relations diplomatiques.

En même temps, plus de 70.000 personnes ont voyagé entre les deux pays et plus de 4.600 élèves kirghizs faisaient leurs études en Chine en 2018, a rappelé M. Xi, notant que quatre Instituts Confucius et 21 classes Confucius opèrent au Kirghizistan, où le collège Numéro 95 de Bichkek, construit avec l'assistance chinoise, y est devenu l'école la plus populaire.

Citant les évènements conjoints célébrant l'auteur kirghiz Chingiz Aytmatov et la présentation planifiée de l'opéra chinois Manas au Kirghizistan, M. Xi déclaré : "Je crois que cette nouvelle interprétation de notre héritage culturel partagé impressionnera le public et aidera à renouveler l'amitié entre la Chine et le Kirghizistan dans cette nouvelle ère".

Se tournant vers l'avenir, M. Xi a souligné que dans un monde subissant des changements d'une ampleur jamais vue depuis un siècle, il est important que la Chine et le Kirghizistan joignent leurs efforts et affrontent ensemble les défis pour assurer le développement durable, stable et solide des relations bilatérales.

"J'ai hâte de travailler avec le président Jeenbekov à rédiger un plan ambitieux pour le partenariat stratégique global Chine-Kirghizistan, et à amener nos relations bilatérales ainsi que notre coopération totale à de nouveaux sommets", a-t-il dit.

La Chine, a-t-il ajouté, est prête à collaborer avec le Kirghizistan afin de renforcer la confiance stratégique, approfondir la coopération dans le cadre de l'Initiative la Ceinture et la Route, promouvoir la coopération en matière de sécurité, élargir les échanges entre les peuples et améliorer la coopération internationale.

"Nous ferons des efforts en faveur d'une complémentarité plus grande entre nos stratégies de développement, travaillerons au suivi du deuxième Forum de la Ceinture et la Route pour la Coopération Internationale, approfondirons la coopération dans les domaines tels que l'agriculture, le développement et la connectivité de l'infrastructure, et promouvrons la facilitation du commerce et de l'investissement", a annoncé M. Xi.

La Chine, a-t-il poursuivi, salue la participation active des sociétés kirghizes à l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), demeure prête à acheter au Kirghizistan davantage de productions agricoles de qualité, et "continuera de faire ce qu'elle peut pour aider et soutenir le Kirghizistan dans ses efforts de développement de son économie et d'amélioration de la vie de son peuple".

En même temps, "nous suivrons la vision d'une sécurité commune, globale, coopérative et durable dans notre lutte conjointe contre le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, ainsi que la lutte contre le trafic de drogue et la criminalité transnationale organisée. Cela afin de protéger la vie comme les biens de notre peuple, et favoriser un environnement de sécurité régional défini par l'harmonie et la stabilité", a-t-il déclaré.

Soulignant que l'affinité entre les amis et les voisins augmente au fur et à mesure de l'accroissement des échanges de visites, il a suggéré que les deux parties devraient "augmenter notre coopération dans l'éducation, la science et la technologie, la culture, la santé, la jeunesse, la presse et l'exploration archéologique conjointe, dans le but de rapprocher nos deux peuples".

La Chine et le Kirghizistan, a-t-il dit, renforceront la communication et la coordination auprès des Nations Unies (ONU), de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), de la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA), ainsi que d'autres organisations multilatérales.

Ils "respecteront les normes de base des relations internationales fondées sur les buts et les principes de la Charte de l'ONU, soutiendront le multilatéralisme, feront progresser la mondialisation économique, et promouvront un nouveau type de relations internationales ainsi qu'une communauté de destin pour l'humanité", a-t-il ajouté.

Quant à l'OCS, M. Xi, qui participera également au sommet de l'organisation qui se tiendra au Kirghizistan, a déclaré que cette organisation régionale "a servi de bon exemple d'un nouveau type de relations internationales comprenant le respect mutuel, l'équité, la justice, ainsi que la coopération gagnant-gagnant, et a joué un rôle irremplaçable dans le renforcement de la stabilité et de la prospérité dans notre région".

Notant que l'OCS a donné la priorité à la coopération dans la sécurité, l'économie, les échanges entre les peuples et la main tendue à ceux qui n'en sont pas membres, M. Xi a indiqué que tous ces efforts "ont contribué à notre perspective d'une communauté de l'OCS plus étroite de destin partagé".

"Je suis convaincu que, grâce aux efforts collectifs de toutes les parties, le sommet de Bichkek atteindra des résultats fructueux, entraînera un développement plus important de l'OCS, et apportera davantage de bénéfices aux habitants de la région", a-t-il déclaré.

(Rédactrice : Claire SHENG)

Le président chinois appelle à une amitié sino-kirghize éternelle

138016193_15563744551971n.jpg