Le développement sain des relations sino-américaines est vital pour les deux parties (MAE chinois)

Publié le 2018-09-26 à 13:00  |  French.xinhuanet.com

(Xinhua/Wang Ying)

NEW YORK, 24 septembre (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine, Wang Yi, a déclaré lundi que le développement sain et stable des relations sino-américaines est vital pour les deux pays ainsi que pour les deux peuples, mais est également indispensable pour la paix, la stabilité et le développement du monde entier.

M. Wang s'est exprimé à ce propos lors d'une réunion à New York avec les représentants du Comité national sur les relations Etats-Unis-Chine et du Conseil commercial Etats-Unis-Chine, au cours de laquelle ils ont discuté des questions liées aux relations sino-américaines et à la coopération économique et commercial bilatérale.

M. Wang a souligné que la Chine et les Etats-Unis sont respectivement le plus grand pays en voie de développement et le plus grand pays développé du monde. Les deux pays sont également deux grandes économies et membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

Indiquant que les deux pays vont bientôt célébrer le 40ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques, M. Wang a fait savoir que la leçon la plus importante que les deux pays aient tirée ces 40 dernières années est que la coopération est le seul moyen d'obtenir une situation gagnant-gagnant.

M. Wang a souligné que récemment, les attitudes négatives des politiques américaines à l'égard de la Chine sont en hausse. Certaines forces accusent constamment et sans fondement la Chine dans les domaines comme l'économie, le commerce et la sécurité, créant des sentiments d'opposition et empoisonnant l'atmosphère des relations.

Les accusations contre la Chine sont fausses et irresponsables. Si ces accusations ne sont pas vérifiées, elles détruiront les réalisations atteintes dans le cadre des relations sino-américaines ces 40 dernières années, ce qui ne sert ni les intérêts des deux pays ni de la communauté internationale, a assuré M. Wang.

La Chine est convaincue que tout problème entre la Chine et les Etats-Unis peut être résolu par un dialogue égalitaire et franc, a-t-il poursuivi.

Le responsable chinois a expliqué que les économies chinoise et américaine sont très intégrées et que la coopération économique et commerciale bilatérale a apporté d'importants bénéfices aux industries et clients des deux pays.

Rompre les relations économiques entre la Chine et les Etats-Unis est irréaliste et néfaste, a-t-il insisté.

La Chine et les Etats-Unis sont respectivement le plus grand marché émergent et le plus grand marché mature, a étayé M. Wang, ajoutant que le marché chinois est lié aux moyens de subsistance de chaque famille américaine.

Si les deux parties pouvaient coopérer activement, l'économie américaine pourrait atteindre une vitalité durable grâce au marché chinois et la Chine pourrait promouvoir son développement par le biais du marché américain, a analysé le dirigeant chinois.

Quant aux questions concernant l'accès au marché chinois, la réforme et l'ouverture de la Chine ainsi que les ajustements structurels de son économie, M. Wang a souligné que la Chine approfondira les réformes et élargira son ouverture au monde extérieur.

Depuis son entrée dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC), la Chine a réduit le taux moyen de ses droits de douane à 9,8 %, faisant plus que respecter ses engagements de réduction de taxes. Et le taux de droits de douane est inférieur à la moyenne des pays en voie de développement, a fait remarquer M. Wang.

M. Wang a déclaré qu'actuellement, la Chine cherche à opérer un développement de grande qualité, et qu'approfondir les réformes structurelles fait partie du processus.

Le président chinois Xi Jinping a souligné à plusieurs reprises que la porte de l'ouverture de la Chine se fera de plus en plus grande et qu'une série de nouvelles mesures a été et sera lancée en continu, a poursuivi M. Wang.

Mais la Chine continue à être un pays en développement et doit faire avancer le processus des réformes selon ses conditions nationales de manière ordonnée et autodéterminée, a-t-il ajouté.

M. Wang a souligné que la Chine n'a pas l'intention de viser un excédent commercial et est prête à résoudre les déséquilibres commerciaux en privilégiant les consultations.

Mais le dialogue doit se baser sur l'égalité et l'intégrité et ne peut être mené sous les menaces et les pressions, a insisté M. Wang.

M. Wang a remercié les membres du Comité national sur les relations Etats-Unis-Chine et le Conseil commercial Etats-Unis-Chine pour leurs efforts sur le long terme visant la promotion de la coopération entre les deux pays.

Il espère également qu'ils pourront jouer un rôle positif dans le développement sain des relations sino-américaines et la coopération gagnant-gagnant entre les deux parties.

Les représentants du Comité national sur les relations Etats-Unis-Chine et du Conseil commercial Etats-Unis-Chine ont assuré que les bonnes relations entre les Etats-Unis et la Chine servent les intérêts fondamentaux des deux parties.

Ces 40 dernières années, les Etats-Unis et la Chine ont beaucoup bénéficié des relations bilatérales et de la coopération entre les deux parties, ont constaté les représentants.

La plupart des membres des milieux d'affaires américains s'opposent à l'imposition de droits de douane comme solution au problème actuel et considère que la rhétorique et les actions pour qualifier la Chine de force hostile sont mauvaises.

Les Etats-Unis et la Chine doivent renforcer le dialogue, surtout en ce moment, renforcer la compréhension mutuelle et résoudre les problèmes de développement des relations bilatérales par le biais des consultations, selon eux.

Sur le long terme, les deux parties doivent transcender les questions spécifiques comme le commerce et insister sur la communication stratégique sur le développement des relations bilatérales de long terme, ont expliqué les représentants.

La partie américaine a souligné que la coopération économique et commerciale entre les Etats-Unis et la Chine est depuis longtemps une force stabilisatrice pour les relations bilatérales, et que les milieux d'affaires américains sont un fervent partisan des relations entre les Etats-Unis et la Chine.

Les milieux d'affaires américains espèrent sincèrement résoudre les problèmes structurels des relations commerciales et économiques bilatérales au travers du dialogue pragmatique et de moyens constructifs, y compris la promotion des discussions et la signature d'accords bilatéraux d'investissement, a poursuivi la partie américaine.

Le Comité national sur les relations Etats-Unis-Chine et le Conseil commercial Etats-Unis-Chine souhaitent continuer à jouer un rôle dans la promotion du développement des relations bilatérales, a ajouté la partie américaine.

(Rédactrice: Caroline)