Texte intégral : Rapport sur l'exécution du plan de développement économique et social en 2017 et sur le projet de plan pour 2018 (19)

Publié le 2018-03-26 à 11:51  |  French.china.org.cn

VIII) Créer des contextes nouveaux en faveur de l'ouverture sur tous les plans.Il faut accorder une importance égale à la politique recommandant d'"introduire des ressources de l'extérieur" et à celle préconisant de "sortir des frontières", et travailler activement à développer nos nouveaux atouts dans la coopération économique et la concurrence internationales.

Premièrement, promouvoir activement la réalisation du projet "la Ceinture et la Route". Les acquis du Forum "la Ceinture et la Route" pour la coopération internationale seront concrétisés, et des mécanismes permanents en la matière seront créés et perfectionnés. La coopération internationale dans le cadre du projet "la Ceinture et la Route" et le raccordement des plans aux stratégies de développement se poursuivront. Le rôle de stimulation de la finance sur le projet "la Ceinture et la Route" sera mis en valeur. La construction de chemins de fer, des routes, d'installations de télécommunication, de réseaux électriques, de ports, de parcs de coopération industrielle et d'infrastructures énergétiques sera accélérée, et la triple "connexion harmonieuse" des politiques, des règlements et des normes sera renforcée. Le fonctionnement sûr et ordonné du train Chine-Europe, la construction d'une "route de la Soie numérique (sur la Toile)" et l'édification d'un corridor des informations géographiques se poursuivront. La coopération et les échanges socioculturels gagneront en profondeur, et un plus grand effort sera déployé pour prévenir les risques de sécurité.

Deuxièmement, travailler de manière substantielle pour faire de la Chine une grande puissance commerciale. Les exportations verront leur qualité et leur valeur ajoutée s'améliorer rapidement, et l'exportation des nouvelles et hautes technologies, des machines de fabrication et des produits de marque chinoise sera encouragée. Pour promouvoir l'équilibre dans le commerce extérieur, les importations seront élargies et une réduction de la taxe à l'importations'appliquera à l'automobile et à certaines catégories de produits de consommation. Les expériences en matière de développement innovant du commerce des services seront menées en profondeur, et le rôle de rayonnement et d'entraînement des villes transformées en centres modèles de services externalisés sera renforcé. Il sera donné une impulsion à la construction de bases modèles de reconversion et de mise à niveau du commerce extérieur, ainsi qu'à la construction de plateformes commerciales et de système de services pour le marketing international. La réimplantation dans le Centre, l'Ouest etle Nord-Est du commerce de sous-traitance délocalisé sera soutenue, et le développement des "enclaves" économiques sera stimulé. De nouvelles activités et de nouveaux modèles commerciaux devront être créés, et un soutien énergique sera apporté au développement sain des nouvelles activités telles que le cybercommerce transfrontalier.

Troisièmement, favoriser la croissance régulière des capitaux étrangers utilisés et en promouvoir l'optimisation structurelle. La règle du traitement national dès la phase de pré-établissement et le système de la liste négative seront mis en œuvre intégralement, afin d'assouplir de manière ordonnée les conditions d'accès au marché, d'élargir l'ouverture sur l'extérieur des secteurs de la finance, des télécommunications et de l'éducation, et de lever toute interdiction ou restriction frappant l'accès à l'industrie manufacturière générale. Les lois et règlements en matière de capitaux étrangers seront perfectionnés pour protéger les droits et intérêts légitimes des investisseurs étrangers. Il convient de faire avancer le développement des zones pilotes de libre-échange en appliquant des critères élevés, en privilégiant la qualité, en leur accordant un plus grand pouvoir de décision concernant les réformes, et en étudiant la question de l'établissement de ports de libre-échange aux caractéristiques chinoises. Des efforts actifs et prudents seront faits pour ouvrir dans les deux sens le marché des capitaux. Le système de macrogestion prudente des financements transfrontaliers sera perfectionné. Un système de contrôle intégral des dettes extérieures sera créé et parachevé pour que nous puissions nous prémunir contre les risques.

Quatrièmement, faire progresser de façon stable et ordonnée les investissements à l'étranger. Nous nous appliquerons à rénover le mode de nos investissements à l'étranger, à conduire en profondeur la coopération internationale en matière de capacités de production, et à faire progresser la construction de zones extraterritoriales de coopération économique et commerciale, afin de promouvoir le développement du commerce et des industries par les investissements. Nos mécanismes d'investissement et de financement seront renouvelés, de manière à faciliter l'utilisation du yuan dans le commerce et les investissements et à créer une nouvelle conjoncture favorable à l'internationalisation du yuan. Il importera de perfectionner les lois et règlements régissant les investissements chinois à l'étranger, et d'en parachever les plateformes de surveillance et de services. Une amélioration sera apportée aux procédés d'enregistrement et de rapportappliqués aux investissements chinois à l'étranger ; ils seront soumis à une surveillance globale sur toute la ligne et en même temps devront bénéficier de services de qualité.

Cinquièmement, prendre une part active et donner une impulsion à la mondialisation économique. Le succès des actions de la diplomatie à domicile comme la réunion annuelle du Forum asiatique de Bo'ao, le sommet de l'Organisation de coopération de Shanghai, le sommet du Forum sur la coopération sino-africaine et la première Foire internationale de l'importation de la Chine sera assuré. Le rôle des Nations Unies et du G20 en tant que plateformes principales de la gouvernance mondiale sera soutenu, et celui de l'APEC et du mécanisme de coopération des BRICS, valorisé. Nous contribuerons à approfondir la coopération bilatérale et multilatérale en matière d'investissement, d'économie et de commerce, soutiendrons le système commercial multilatéral, et travaillerons activement à faciliter le commerce et l'investissement de haut niveau.

IX) Assurer et améliorer le bien-être social. La réforme structurelle du côté de l'offre se poursuivra vigoureusement dans le secteur social, et des efforts seront consentis pour remédier aux failles des services publics et satisfaire les besoins grandissants d'une population qui aspire à une vie meilleure.

Premièrement, augmenter la qualité de l'emploi et les revenus des habitants. Nous continuerons à suivre la stratégie de priorité à l'emploi, en appliquant et améliorant de façon plus poussée la politique active de l'emploi. Le plan de développement des personnes disposant de hautes qualifications professionnelles sera exécuté de manière coordonnée, la formation professionnelle et technique sera fournie à une grande échelle, et la restructuration industrielle et l'amélioration de la formation des travailleurs seront menées simultanément. Nous favoriserons la création d'emplois à travers la création d'entreprise, et poursuivrons les nouvelles politiques de soutien encourageant les travailleurs d'origine paysanne à retourner dans leur pays natal et les autres personnes à se rendre dans les régions rurales pour s'y livrer à des activités entrepreneuriales. Des services publics complets en matière d'emploi seront assurés. Le programme en faveur de l'entrepreneuriat et du placement des diplômés universitaires, et le plan en faveur de leur développement aux échelons de base seront menés en profondeur. La réinsertion des ouvriers privés d'emplois à cause de la résorption des surcapacités de production s'effectuera de façon stable et ordonnée ; nous coordonnerons nos efforts pour bien placer certaines catégories de demandeurs d'emploi comme les personnes qui ont des difficultés à trouver du travail et les militaires démobilisés. Nous travaillerons activement à résoudre les contradictions structurelles en matière d'emploi, en proscrivant toute discrimination à l'embauche en raison du sexe ou de l'origine. Nous veillerons à parachever les mécanismes de détermination des barèmes de salaires qui sont accompagnés de mesures de garantie sur leur versement ponctuel et leur augmentation régulière, ferons avancer le projet pilote d'accroissement des revenus des habitants urbains et ruraux et d'incitation spécifique en faveur de certaines catégories de personnes, et mènerons en profondeur la réforme d'accompagnement dans le domaine de la distribution, afin d'assurer une hausse régulière des revenus aux habitants et de réduire l'écart des revenus entre les villes et les campagnes. (à suiv

Liens connexes