Un peintre tibétain de thangkas peint une thangka sur le thème de « la guerre contre l'épidémie »

Publié le 2020-03-26 à 18:32  |  China Tibet Online

Sur une toile de 60 cm par 45 cm, une femme en habit tibétain porte un masque et vaporise du désinfectant. Ce n'est pas une peinture ordinaire, c'est une thangka sur le thème de la guerre contre l'épidémie dessinée par le peintre tibétain Danba Yundan, qui a mis plus d'un mois à la dessiner.

Danba Yundan, qui vit dans le village de Naiqiong, dans le district de Duilong Deqen, de la région autonome du Tibet, est un peintre de thangka. Il a étudié auprès du maître des thangkas de l'école de Miantang Danba Raodan, un héritier du patrimoine culturel immatériel de Chine. Aujourd'hui, il peint des thangkas depuis plus de 30 ans.

"L'épidémie a changé le rythme de travail et de vie de nombreuses personnes. On voit partout le travail de prévention et de contrôle de l'épidémie, et tout le monde est convaincu de vaincre l'épidémie." On voit beaucoup de gens offrir leur force personnelle afin de combattre l'épidémie ensemble, et Danba Yundan a pensé à utiliser le pinceau dans sa main pour réaliser une expression simple de la confiance et de la détermination de la lutte contre l'épidémie.

L'arrivée soudaine de l'épidémie a apporté de sérieux défis, et cela a également amené les gens à réfléchir. Le peuple tibétain a une tradition de respect pour la nature et de respect de la vie. Cela a également permis à Danba Yundan d'incorporer ce thème dans son dessin de thangkas. « Les yaks sauvages, les cerfs, les grues à cou noir, les antilopes tibétaines et d'autres animaux sauvages vivent en harmonie dans mon dessin, c'est parce que je veux appeler tout le monde à protéger la faune, à prendre soin de la faune, et à protéger notre bien commun. »

(Rédactrice : Claire SHENG)