Le premier film de la « Ville natale de la culture de Gesar de Chine » a été présenté avec succès

Publié le 2020-01-14 à 10:35  |  China Tibet Online

« La projection réussie du film sur l'opéra tibétain de Gesar indique que les fouilles, la transmission, la protection, le développement et la propagande de la culture de Gesar sont entrés dans une nouvelle étape, et la construction d'une zone expérimentale de protection écologique culturelle de Gesar avance régulièrement. Cela injectera une nouvelle force pour la protection, la transmission et le développement de la culture de Gesar à l'avenir », a dit Dorje Jianco, le vice-directeur du Département de la publicité de la province du Qinghai.

L'affiche de l'opéra tibétain de Gesar.

Le premier film sur l'opéra tibétain de Gesar, créé par Jiaxi Dongqiang, un jeune directeur du comté de Dari, de la préfecture de Golog, a récemment été présenté dans le cinéma Wanda du nouveau district de Haihu, dans la ville de Xining, dans la province de Qinghai.

La préfecture autonome tibétaine de Golog de Qinghai est le principal berceau de la culture de Gesar. Elle est connue comme la « ville natale de la culture de Gesar en Chine ». C'est l'endroit en Chine avec des ressources culturelles de Gesar les plus riches, la forme d'expression la plus distinctive, les caractéristiques culturelles les plus complètes, le plus grand nombre d'héritiers est la plus grande influence.

« L'opéra tibétain de Gesar » est un film créé à partir des riches ressources culturelles de Gesar et des matériaux pour enfants. C'est la première œuvre prenant comme sujet un sujet natal, c'est aussi un chef-d'œuvre « idéologique, artistique et ornemental », démontrant la détermination du peuple de Golog à ne pas avoir peur des difficultés, à poursuivre leurs rêves et à hériter et protéger la culture nationale exceptionnelle, reflétant la sagesse et la créativité du peuple de Golog. C'est l'une des œuvres produites dans la zone expérimentale nationale de protection culturelle et écologique de Gesar, représentant une ouverture d'un nouveau domaine pour la protection et l'héritage de la culture épique de Gesar.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)