Le Tibet établit les premiers kiosques de vulgarisation juridique intelligente et de services juridiques publics

Publié le 2019-11-29 à 17:50  |  China Tibet Online

Le Bureau judiciaire de Lhassa de la Région autonome du Tibet a récemment établi les premiers kiosques de vulgarisation juridique intelligente et de services juridiques publics dans la Région autonome du Tibet, afin de hausser le niveau de vulgarisation des nouveaux médias dans la Région autonome du Tibet et de répondre aux besoins du public en matière de services juridiques publics. Les kiosques des services juridiques peuvent identifier avec précision les questions juridiques pertinentes soulevées par la population, aider les personnes efficacement à réaliser une consultation en ligne sur les affaires juridiques.

Il suffit de numériser une carte d'identité, et d'identifier ses empreintes digitales et son visage. Après ces trois étapes simples, le consultant peut poser des questions juridiques liées à la vie quotidienne, telles que le mariage et la famille, les conflits du travail et la protection des droits des consommateurs via le système de service juridique intelligent.

 « Les kiosques de vulgarisation juridique intelligente et de services juridiques publics offre des conseils juridiques, répond aux questions sur les services juridiques publics, une fonction d'auto-aide, et divers documents juridiques, ainsi que la numérisation et impression de documents tels que des modèles de contrat. La mise en place du kiosque de services juridiques permettra de résoudre le problème du gouffre entre la population et la consultation juridique et les problèmes liés à l'attente. En même temps, il fournit une nouvelle méthode pour que les habitants du Tibet puissent mieux comprendre les connaissances juridiques », dit Bian Zhen, un membre du personnel du Bureau judiciaire de Lhassa.

Les deux premiers kiosques de vulgarisation juridique intelligente et de services juridiques publics sont maintenant en phase d'essai. En plus de fournir des services judiciaires aux citoyens, ils recueilleront également le contenu des services spécifiques au Tibet, afin de préparer l'entrée des kiosques des services juridiques dans les communautés, les écoles et les comtés.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)