Une exceptionnelle tête de cheval en bronze du Yuanmingyuan rendue à la Chine

Publié le 2019-11-15 à 11:42  |  People's Daily


Une sculpture de tête de cheval en bronze rouge est remise à l'Administration du patrimoine culturel national à Beijing, le 13 novembre 2019.

Une exceptionnelle tête de cheval de bronze pillée dans le Yuanmingyuan, l'ancien Palais d'Été de Beijing, a été officiellement remise à l'Administration nationale du patrimoine culturel lors d'une cérémonie qui s'est tenue le 13 novembre au Musée national de Chine à Beijing.

Li Yuzhu, directeur de l'Administration nationale du patrimoine culturel, a délivré un certificat d'honneur à Pansy Catalina Ho Chiu-king, qui a assisté à la cérémonie au nom de son père Stanley Ho.

En 2007, M. Ho a acheté ce trésor national lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's. Exposée à Hong Kong et à Macao avant sa restitution, la sculpture est l'une des 12 têtes en bronze représentant des animaux du zodiaque, qui ornaient une fontaine de l'horloge à eau du Yuanmingyuan, également connu sous le nom d'ancien Palais d'Été, détruit par des troupes britanniques et françaises en 1860.

M. Liu a ajouté que les compatriotes patriotiques de Hong Kong et de Macao jouent un rôle important dans le retour des reliques chinoises pillées et sorties illégalement de Chine, parmi lesquels M. Ho est l'un des plus remarquables.

Pansy Catalina Ho a déclaré que sa famille est heureuse de faire ce don, car cette année marque le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine et le 20e anniversaire de la rétrocession de Macao à la patrie.

M. Ho a également acheté une sculpture inestimable de tête de cochon en 2003 et l'a aussi donnée au pays.

La sculpture de tête de cheval va désormais rejoindre six autres bronzes zodiacaux dans une exposition visant à présenter le progrès et les efforts de la Chine dans la récupération des reliques perdues au cours des sept dernières décennies. Malheureusement, les cinq autres têtes en bronze demeurent introuvables jusqu'à présent.

(Rédactrice : Claire SHENG)