Soixante-dix ans de progrès assidu : la culture de l'orge tibétaine, source de revenu développée à l'échelle industrielle

Publié le 2019-11-08 à 11:17  |  China Tibet Online

L'automne du Tibet est la saison dorée des récoltes dans les vastes terres qui s'étendent de la vallée dans l'est du Tibet jusqu'au pied de la montagne enneigée. Grâce à une logistique moderne, les produits à base d'orge de montagne sont progressivement devenus accessibles à des milliers de ménages au-delà du plateau. La culture de l'orge dans les petits hauts plateaux est transformée en industrie source de revenu.

La production d'orge tibétaine, source principale de revenu et d'alimentation, connaît une croissance continue

L'orge tibétaine est la principale culture vivrière au Tibet, la garantie de base de la production et de la vie des agriculteurs et des éleveurs, et une base essentielle pour la sécurité alimentaire. Elle est plantée sur le plateau enneigé depuis 3500 ans. Actuellement, l'orge tibétaine représente plus de 80 % de la production céréalière du Tibet, soit environ 80 % de la production céréalière totale, et la consommation par habitant de l'orge tibétaine représente 67 % de la consommation céréalière par habitant de la région.

Il y a des décennies, lorsque le labour exigeait encore la charrue à deux boeufs, le travail de toute la famille n'était jamais suffisant pour produire assez de nourriture, et encore moins de surplus. Après la réforme et l'ouverture, l'industrie de l'orge tibétaine s'est engagée dans une grande voie de développement, passant progressivement de l'autosuffisance à une production et une marchandisation à grande échelle.

Avec la promotion de la sélection de l'orge et de la production mécanisée, la production d'orge tibétaine a augmenté d'année en année, ce qui lui a permis de conserver son importance en tant que principale source d'alimentation, et en tant que source de revenu.

La Région autonome du Tibet a toujours attaché une grande importance à la sécurité alimentaire au Tibet, notamment en ce qui concerne l'orge, et s'est fixé pour objectif de maintenir une production céréalière stable de 1 million de tonnes, dont 800 000 tonnes par an d'orge d'ici 2020. C'est un signe prometteur qu'en 2018, on a atteint à l'avance l'objectif fixé : la zone de plantation d'orge des hauts plateaux du Tibet a atteint 2,217 millions de mu, pour une production totale de 814 000 tonnes.

La production industrialisée rend l'orge accessible à des millions de ménages

Lors du salon de lutte contre la pauvreté par les industries au Tibet, tenu du 16 au 22 octobre, l'espace d'exposition des produits à base d'orge, en tant qu'espace d'exposition indépendant, a attiré l'attention de presque tous les visiteurs. Étant donné que le Tibet est l'une des régions où le développement est le plus déséquilibré et inadéquat en Chine, l'importance du développement de la production d'orge est évidente : pour gagner la bataille contre la pauvreté, le Tibet s'est activement attaqué à la pauvreté à travers l'industrie de l'orge, l'industrie du yak, le tourisme, l'artisanat national et les postes sociaux publics. La réduction de la pauvreté par la production industrialisée d'orge se trouve en top des différentes approches de réduction de la pauvreté par les industries.

L'augmentation de la production d'orge du Tibet est à la base du développement de l'industrie de l'orge, tandis que la valeur ajoutée de l'orge réside dans sa transformation. Actuellement, l'orge produite dans la région autonome du Tibet est utilisée non seulement pour la production traditionnelle de Zanba et le brassage du vin d'orge tibétain, mais aussi pour la transformation de la farine d'orge tibétaine, du gruau d'orge tibétaine, du thé d'orge tibétaine, du pain d'orge tibétaine et autres aliments et boissons ayant des propriétés favorables à la santé.

Ces dernières années, la valeur nutritionnelle et les avantages médicaux et sanitaires de l'orge tibétaine ont fait l'objet d'une exploration continue, et les produits à base d'orge tibétaine sont ainsi devenus une référence du développement industriel du Tibet. En augmentant la valeur ajoutée de cette dernière, les agriculteurs auront un moyen fiable pour augmenter leur revenu, en transformant la source alimentaire traditionnelle en produits agricoles à haute valeur ajoutée, on insuffle du dynamisme pour son développement et on peut ainsi augmenter le revenu du peuple.

(Rédactrice : Lucie ZHOU)