Le patriotisme a attiré les Chinois dans les cinémas pendant la Fête nationale

Publié le 2019-10-08 à 16:19  |  People's Daily

Stimulé par l'enthousiasme national à célébrer le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, le film « My People, My Country » (« Mon peuple, mon pays ») est en passe de devenir le blockbuster le plus rentable de toutes les vacances de la Fête nationale.

Selon Maoyan, une société qui suit le box-office, les congés de la Fête nationale, une des périodes du box-office les plus lucratives en Chine, le deuxième plus grand marché du film au monde, ont rapporté près de 4 milliards de yuans (560 millions de dollars) entre le 1er et le 6 octobre sur la partie continentale du pays.

Ce chiffre représente 90% de plus que celui de la même période de 2017, les congés de la Fête nationale les plus performants jusque-là.

Rao Shuguang, président de l'Association des critiques de cinéma de Chine, a déclaré que les célébrations du 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine ont suscité la fierté nationale, attirant un public plus large dans les cinémas.

« My People, My Country », une anthologie de 155 minutes réunissant sept réalisateurs prestigieux revisitant sept moments décisifs depuis 1949, a rapporté près de 2 milliards de yuans de recettes, soit près du double de l'ancien détenteur du record « Never Say Die », une comédie à succès des congés de la Fête nationale 2017.

Outre « My People, My Country », deux autres superproductions, « The Captain » et « The Climbers » (« Les grimpeurs »), occupaient respectivement les deuxième et troisième places du palmarès.

Basé sur l'atterrissage d'urgence du capitaine héroïque de Sichuan Airlines, Liu Chuanjian, qui a sauvé 119 passagers l'an dernier, « The Captain » a engrangé plus d'1,8 milliard de yuans.

Également inspiré d'événements réels sur les ascensions des alpinistes chinois en 1960 et 1975 jusqu'au sommet du mont Qomolangma, plus connu en Occident sous le nom de mont Everest, « The Climbers » a rapporté plus de 750 millions de yuans.

« My People, My Country » a accumulé 8,0 points sur 10 sur Douban -l'agrégateur de critiques le plus populaire de Chine- dépassant « The Captain » à 7,0 points et « The Climbers » avec 6,7 points.

« Lorsque j'ai vu le film, il y avait beaucoup de monde dans la salle. Certaines personnes n'ont pu retenir leurs larmes quand le film est passé à des séquences nostalgiques ou émotionnelles », a déclaré Hua Liping, professeur à l'école secondaire de Shanghai.

Selon certains observateurs de l'industrie, contrairement à la plupart des succès au box-office, principalement des comédies et films d'action, le succès retentissant de « My People, My Country » est principalement dû à sa façon de revisiter de manière innovante certains des moments les plus mémorables de l'histoire du pays.

La plupart des œuvres qui rendent hommage à la fondation de la République populaire de Chine tournent autour des dirigeants, mais le nouveau film consiste en sept courts récits racontés à travers les perspectives de citoyens ordinaires, a de son côté souligné Zheng Ye, un ancien directeur de studio de cinéma devenu réalisateur.

Parmi les courts métrages les plus applaudis, citons « Championne » du réalisateur Xu Zheng, une nouvelle vision de la première médaille d'or olympique de l'équipe féminine chinoise de volley-ball en 1984, et le film « Hello, Beijing » du réalisateur Ning Hao, à propos d'un chauffeur de taxi qui donne son précieux billet pour la cérémonie d'ouverture des JO de Beijing à un jeune garçon qui a perdu son père lors du tremblement de terre de Wenchuan en 2008.

Yin Hong, vice-président de l'Association du film chinois, estime que « My People, My Country » a combiné avec succès un thème patriotique et une narration attrayante.

Selon Rao Shugong, de l'Association des critiques de cinéma de Chine, ces trois films à succès, tous basés sur des événements réels illustrant des figures héroïques, offrent une nouvelle direction aux cinéastes chinois.

(Rédactrice : Claire SHENG)