Des spectacles équestres tibétains illustrent le festival de Shoton

Publié le 2019-09-11 à 15:15  |  China Tibet Online


Le spectacle de danse à cheval.

Du 30 août au 5 septembre, la « vieille ville » de Lhassa a célébré le festival traditionnel annuel, le festival de Shoton, qui a vu le jour au milieu du XIe siècle. Il s'est transformé en un festival combinant exposition de grand thangka de bouddha et opéra tibétain, et alliant religion et divertissement. En 2006, il a été inscrit sur la première liste de protection du patrimoine culturel immatériel de la Chine.


Vol d'objets à cheval.

Cette année, c'est la troisième fois que les spectacles équestres traditionnels sont mis en scène depuis leur instauration dans le festival de Shoton en 2017. En plus de ces performances, le festival de cette année a également ajouté sur la liste des évènements les courses de chevaux et les performances gymnastique du grand public.


La course de chevaux.

Sur place, les spectacles équestres comprenaient des performances solitaires, du tir à l'arc à cheval, du ramassage de Khata à cheval, des toasts à cheval, etc. Les courses de chevaux ont eu lieu sur les pistes de 3 000 mètres, 5 000 mètres et 8 000 mètres. Au total, ce sont plus de 60 athlètes professionnels et amateurs et plus de 60 chevaux qui ont participé à la performance.


La performance solitaire à cheval.


Le tir à l'arc à cheval.


Le ramassage de Khata à cheval.


Le toast à cheval.


L'acrobatie à plusieurs chevaux.


L'acrobatie solitaire.


Les spectateurs sont nombreux.

(Rédactrice : Claire SHENG)